Sélectionner une page

Manchester United – PSG 0-2, 12/02/19, Ligue des Champions 18-19

Mardi 12.02.2019, Ligue des Champions, 1/8ème de finale aller, à Manchester au stade Old Trafford
MANCHESTER UNITED (Ang.) – PARIS ST-GERMAIN F.C.  0:2 (0:0)
– 74 054 spectateurs. Buts : Presnel Kimpembe (53′), Kylian Mbappe (60′). Arbitre : M. Orsato.
L’équipe du PSG : Gianluigi Buffon – Juan Bernat, Presnel Kimpembe, Thiago Silva, Thilo Kehrer – Marquinhos, Marco Verratti (Leandro Paredes, 75′) – Angel Di Maria (Colin Dagba, 83′), Daniel Alves, Julian Draxler, Kylian Mbappé. Entraîneur : Thomas Tuchel.
L’équipe de Manchester : De Gea – Young, Bailly, Lindelof, Shaw – Herrera, Matic, Pogba – Lingard (Alexis Sanchez, 45′), Rashford (Lukaku, 84′), Martial (Mata, 46′). Entraineur : Solskjaer
Avertissements : Kimpembe (11′), Draxler (19′), Pogba (26′), Young (30′), Bernat 34′), Lindeloöf (50′), Dani Alves (62′), Herrera (87′), Pogba (89′), Shaw (92′)
Expulsion : Pogba (89′)


Maillot utilisé :

Maillot Coupe d’Europe 2018-19


Photos du match :

Le onze de départ (Ch.Gavelle PSG.fr)

Une émouvante minute d’applaudissement en la mémoire d’Emiliano Sala avant le coup d’envoi (Made in Parisiens)

50ème en Ligue des Champions avec le PSG pour Verratti et T.Silva (Ch. Gavelle, psg.fr)

Le capitaine du navire s’est montré insubmersible face à Paul Pogba et consorts…(Made in Parisiens)

Juan Bernat en action (Ch. Gavelle, psg.fr)

1er but en pro pour Presnel Kimpembe, et quel but ! (Ch. Gavelle, psg.fr)

Kylian Mbappé a répondu présent, auteur du but du break (Made in Parisiens)

Angel Di Maria, auteur de 2 passes décisives et une prestation XXL (Ch. Gavelle, psg.fr)

Le bruyant et volcanique parcage parisien. 3700 supporters surexcités ! (Ch. Gavelle, psg.fr)

Le même parcage plus tard dans le match…


Vidéo (cliquez sur l’image) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Paris clinique

Le PSG défiait Manchester United ce mardi soir (21h) à Old Trafford en huitième de finale aller de Ligue des Champions et les Parisiens se sont imposés 2-0 grâce à Kimpembe et Mbappé buteurs en début de seconde période. Paris a géré en première mi-temps avant d’accélérer ensuite.

C’est parti, le PSG a donné l’engagement et l’équipe de Tuchel semble en 3-4-3 ! MU presse très haut et gêne d’entrée Paris, Marquinhos concédant une première faute sur Lingard qui ne donne rien (2e). Les deux équipes se jaugent en ce début de partie et tardent à prendre des riques (5e). La première tentative est parisienne avec une belle frappe des 20m de Di Maria mais le cadre se dérobe (6e). Rashford répond par une frappe puissante en angle fermée que Buffon dévie en corner (9e). La rencontre tarde à se lancer mais Kimpembe écope du premier avertissement en retenant Rashford à la base d’un contre (11e). De son côté, le PSG tente de construire et conclut par des centres mais personne ne coupe (14e). Dans ce début timide, c’est Pogba qui s’offre un gros run conclu par un centre au cordeau mais Buffon capte la tentative de Lingard (16e).

Peu à peu, MU lance son match et Kimpembe dévie bien un centre dangereux (18e). Matic s’en sort bien avec un coude en avant non sanctionné quand Draxler prend un jaune direct (19e)… Côté MU, on ne propose pas grand-chose non plus et Lingard loupe heureusement sa passe sur un gros contre qui s’annonçait (24e). Le PSG a finalement la plus belle occasion sur une action limpide avec une déviation de Draxler pour Mbapppé. En bout de course, il frappe mais n’attrape pas le cadre (28e). Alors que Kimpembe réussit un très bon sauvetage, le contre part et Young écope d’un jaune après avoir retenu Mbappé (30e). Le coup-franc ne donne rien mais Kimpembe passe lui aussi pas loin du 2e jaune sur une action où Shaw se jette à peine (33e). Le même Kimpembe provoque finalement l’avertissement de son partenaire Bernat en loupant sa relance (34e).

Le déchet technique est bien présent côté PSG avec une belle action collective complètement gâchée par une ouverture complètement ratée de Verratti, décevant jusque-là (35e). Paris joue aussi mal un contre avec un bon ballon de Marquinhos pour Di Maria mais l’Argentin est hors-jeu et il rate son ballon redressé face à De Gea en plus (37e). Pendant ce temps, Martial reste au sol, touché musculairement, et Alexis Sanchez part s’échauffer. La partie reprend et Young balance littéralement Di Maria sur la barrière, l’Argentin restant au sol en se tenant le bras (40e) ! Le match reprend alors que Paris est à 10 et c’est Silva qui doit concéder un corner avant de le dégager lui-même (41e). Les deux équipes peinent à se lâcher et Bernat provoque le premier corner parisien à la 44e… Draxler le tire mais un contre part que Verrratti coupe heureusement très bien (45e). Cela part dans l’autre sens et c’est cette fois Matic qui découpe Draxler en bonne position, échappant encore au carton… Pendant ce temps, c’est Lingard qui se fait soigner, l’Anglais s’étant fait mal en courant auparavant. Alves tire le coup-franc mais c’est au-dessus et la mi-temps s’apprête à être sifflée alors que Sanchez remplace Lingard (45e+4). La pause arrive, enfin, et les deux équipes se rejoignent sur ce 0-0 très logique et fermé.

Durant la mi-temps, Alexis et Mata s’échauffent et l’Espagnol remplace Martial tandis que Paris continue sans rien toucher. Le rythme très lent et accroché du match n’a pas changé non plus et M. Orsato continue de siffler à tout-va (49e). C’est donc Lindelof qui est averti (50e). Paris tente d’imposer un temps de jeu mais la possession est stérile et n’use qu’à peine MU jusqu’à l’excellent centre d’Alves pour la tête de De Gea repoussée sur sa ligne (53e). Sur le corner, c’est Di Maria qui dépose un ballon parfait pour Kimpembe au second poteau qui reprend d’un plat du pied qui crucifie le gardien (0-1, 53e).

Paris a désormais le match en main et Marquinhos offre une passe superbe à Di Maria qui dribble Young puis frappe mais il ne trouve qu’un corner. C’est repoussé et Alves frappe de volée, c’est à peine dévié et cela passe juste à côté (56e) ! MU semble KO mais une belle occasion arrive sur un centre bien repoussé par Silva. Herrera reprend de volée aux 18m et cela passe juste à côté (59e). Le coup de grâce arrive juste après : Bernat est plein axe et décale parfaitement Di Maria côté gauche qui envoie un centre parfait pour Mbappé qui coupe bien et marque (0-2, 60e). Paris a désormais le match bien en main mais Alves s’énerve et prend un jaune évitable.

Le 3-0 passe tout près sur un superbe ballon en profondeur de Di Maria pour Mbappé mais De Gea gagne son duel de façon impeccable face au Français (63e) ! C’est encore de Gea qui sauve sur son camp sur une frappe en angle fermée de Bernat qu’il claque en corner (64e). Paris impose désormais le rythme mais Alves se sacrifie sur une frapppe de Shaw et Paris fait courir les Mancuniens (68e). Ceux-ci tentent de se relancer mais c’est Kehrer qui repousse un corner puis cadre bien Alexis mais une mauvaise nouvelle arrive quand Verratti reste au sol après avoir contré de sa cheville une grosse frappe de Herrera (74e). Tuchel en profite pour sortir l’Italien et lance Paredes à sa place (75e).

Le PSG laisse toutefois beaucoup MU centrer et Thiago Silva puis Kimpembe s’emploient pour dégager tandis que Mata rate complètement sa frappe depuis l’entrée de la surface (76e). Paris recule mais tient bon alors que Tuchel lance le tout jeune Dagba à la place de Di Maria dans le match (81e). Le jeune Parisien se place côté gauche et c’est encore Herrera qui tente sa chance sans réussite d’une frappe enroulée depuis les 18m (82e). Face aux difficultés de son équipe, Solksjaer lance Lukaku à la place de Rashford (84e). Le PSG fait tourner le ballon et accélère quand il le faut, Mbappé provoquant un carton (87e). Si le coup-franc ne donne rien, Alves se rattrape ensuite et provoque un carton rouge ! Pogba tacle salement et écope d’un deuxième avertisseement (89e) !

Paris profite des adversaires qui s’énervent et font courir les Mancuniens alors que le temps passe (93e)… Le PSG s’impose finalement 2-0 à Manchester dans une rencontre parfaitement gérée par les Parisiens : calme avant la pause, redoutable de précision après. Di Maria s’est vengé avec deux passes décisives pour Kimpembe et Mbappé. Paris est très bien parti pour atteindre les quarts.

 

Les réactions :

Kylian Mbappé (RMC Sport) : « Match parfait ? Non c’est bien, parfait c’est la qualif, c’est gagner, on est content, mais on est qu’à la mi-temps, on va continuer à bien se préparer. Les 20 dernières minutes on a eu un creux physique, on va bien se préparer pour aller chercher la qualif. C’était un système nouveau, on n’avait pas l’habitude, on avait beaucoup de milieux, pas d’attaquants. D’habitude on joue avec pas mal d’offensifs, il fallait un peu d’adaptation même si en C1 en général ça se paye. On est revenu en deuxième mi-temps avec de meilleures intentions. On savait qu’ils voulaient augmenter le rythme et nous mettre un but à domicile, c’est nous qui l’avons fait et on est content. Tuchel m’a dit que j’allais toucher moins de ballons que d’habitude, que je ne devais pas trop décrocher, c’est un peu plus difficile, mais on a gagné, j’ai marqué un but c’est bien. Frustré ? Non j’aurais pu mettre un troisième et terminer ça. Mais on se prépare pour le retour. Il faut arrêter d’avoir peur. Neymar est important, Cavani fondamentale, mais il faut nous soutenir. On va soutenir Lyon la semaine prochaine, il faut que le football français aille loin en Coupe d’Europe, mais il faut arrêter d’avoir peur. On est bons ».

Presnel Kimpembe : « C’est fou, c’est incroyable, surtout dans un stade pareil et dans une ambiance pareille, marquer devant le kop… Je n’avais pas l’habitude, je ne savais pas ce que c’était que cette sensation, ce soir je la ressens et avec la victoire au bout c’est le plus important. Mon but ? Pas facile, hein ? (rires). Plat du pied, sécurité ! Mon premier en pro, j’en suis très fier ce soir. Une revanche pour Di Maria ? On sait qu’Angel c’est un grand joueur, qu’il a l’habitude de ce genre de contexte mais il a démontré qu’il avait qualité pour faire de grandes performances ».

Nasser Al-Khelaïfi : « On est très heureux ce soir, fier de notre équipe, de notre coach, de nos supporters. C’est une soirée magique. Ce n’était pas facile avec toutes les blessures. On a une grande équipe, avec de grands joueurs. Je suis très fier, c’est un match parfait ce soir. On a du caractère ce n’est pas facile de jouer ici contre Manchester United, une des meilleures équipes du monde, ils ont pas perdu depuis deux mois, on a fait un grand match, notre situation n’était pas facile. Je suis fier de nos joueurs, ils ont montré un grand caractère, une grande personnalité. C’était très important ce match, on croit à la victoire. Je remercie les supporters, on a besoin de tout le monde, de tous les Français. On a un match le 6 au Parc, ce n’est pas fini, il y a la 2ème mi temps chez nous. Il faut être concentré, ce n’est pas fini encore. On a besoin d’attaquer chez nous, on ne peut pas défendre. Il faut faire un grand match chez nous aussi, ce n’est pas fini encore. Il faut faire la même chose, le même match. Gagner chez nous c’est l’objectif. Oui c’est très important d’avoir gagné ici, l’année dernière on a perdu, c’est une magnifique situation là. C’était pas facile de gagner ici, c’est un grand avantage pour nous, Manchester United n’a pas marqué, mais comme je l’ai dit ce n’est pas fini encore ».

Thomas Tuchel (RMC Sport) : « Je pense que nous avons fait un très bon match, très concentré, on a joué avec un bon mix entre une défense serré et agressive, attentive mais aussi en étant relaché, cool. On a contrôlé le match avec notre dispositif et la possession de ballon. En 1ère période on a perdu trop de ballons faciles, mais en deuxième mi temps on a été excellent. Félicitations à mon équipe, on a été excellent. Mais c’est la mi-temps, on a gagné oui, mais on doit encore jouer au Parc des Princes. Ce que j’ai dit à Verratti ? Ce n’est pas nécessaire de forcer la solution, elle va arriver quand on joue facile, vite simple. Quand on change de côté. Nous avons été trop vite vers l’avant, nous avons trop forcé la solution. Nous devions améliorer ça et le faire bien. Satisfait du match de Mbappé ? Oui, très satisfait, c’était nécessaire que lui et Draxler soient proches pour fermer l’espace à Matic. Être resserré en défense avec les 10 joueurs. Il était toujours attentif, c’était pas facile pour lui en première période. Il a joué sur sa vitesse, fait la différence et il a été patient. C’était très important. Il a eu la possibilité de marquer un deuxième but pour faire 3-0. Pas besoin d’acheter un milieu avec Marquinhos Verratti ? Les deux sont superbes, ils sont incroyables, mais on ne peut pas jouer une saison avec deux joueurs en milieu de terrain, c’est comme ça, dans un club comme le Bayern ou le PSG. On joue dimanche contre l’ASSE et c’est nécessaire de gagner. Et puis si on perd un défenseur central, il restera pas beaucoup de joueurs de cette qualité. Avec Marco et Marquinhos c’est super ».

 


Le stade :

Old Trafford


Remi

Sudiste à l'esprit contradictoire amoureux de Paris et du PSG depuis mon enfance. Nostalgique à mes heures perdues, j'aime me souvenir de nos belles heures et savoure ces grandes années. Avec "Histoire du PSG" je me régale chaque jour autour des rouge et bleu.

Voir la bio de Rémi...
Remi