Sélectionner une page

Paris Saint Germain- Bordeaux Côté Tribunes 2000/2018

est engagée dans la 10emePour le compte de la 24ème journée de Ligue 1, c’est les Girondins de Bordeaux qui viennent défier le Paris Saint-Germain au Parc des Princes, l’occasion de revenir sur les nombreuses confrontations face aux Bordelais côté tribunes.

 

Le 07 Février 2002, c’est devant plus de 42 000 spectateurs, que les Rouge et Bleu s’imposent sur le score de 1-0 face aux Marine et Blanc, c’est Frédéric Dehu qui donne la victoire au PSG au terme d’une très belle rencontre et une ambiance des grands soirs.

 

 

Quelques semaines plus tard le 02 Mars 2002, c’est pour une demi-finale de Coupe de la Ligue que les deux équipes se retrouvent cette fois, devant plus de 37 000 spectateurs c’est Bordeaux qui vient s’imposer au Parc des Princes et se qualifier pour la finale sur un but de Pedro Miguel Pauleta sur penalty,

Une fin de match qui sera houleuse et que personne n’a oublié sans doute, Il reste alors un peu moins de dix minutes au PSG pour arracher la prolongation. Et Monsieur Veissière à l’occasion de mettre tout le monde d’accord lorsque Cristobal est retenu par le maillot dans la surface, en vain. L’espagnol, furieux, va dire à Monsieur Veissière sa façon de voir les choses. Carton jaune. Mikel Arteta s’en mêle. Carton jaune aussi.  Bernard Mendy en fait de même : carton jaune, puis rouge. Le tout à la 83e minute et en moins de trente secondes ! Sur le banc, c’en est trop pour Luis Fernandez et Jean-Louis Gasset qui explosent littéralement. Luis pousse le quatrième arbitre vers sa cahute. Il appelle alors Monsieur Veissière qui exclut les deux techniciens parisiens. La fin du match est inique. Le Parc invective l’arbitre de la Ligue de Méditerranée… avant qu’il ne sorte sous quelques projectiles de la tribune présidentielle.

 

 

 

Le 19 Décembre 2002, c’est devant près de 37 000 spectateurs, que le Paris Saint-Germain et les Girondins de Bordeaux se quittent sur un match nul 1-1, c’est pourtant Fabrice Fiorèse qui avait ouvert le score pour les Rouge et Bleu, mais c’est Pascal Feindouno qui a permis aux Girondins de ramener le pont du match nul, du côté du  Kop de Boulogne et du Virage Auteuil comme on peut voir sur les deux photos on a voulu faire passer certains messages plus que clairs et explicites.

 

Le ras-le-bol des supporters de Boulogne…

 

… et de ceux d’Auteuil.

 

Le 27 Avril 2003, plus de 39 000 spectateurs garnissent le Parc des Princes et un Kop de Boulogne et un Virage Auteuil des grands soirs pour cette demi-finale de coupe de France, c’est le génie Brésilien Ronaldinho qui a été le héros du match C’est presque à lui seul que Ronaldinho a éliminé Bordeaux, bourreau à deux reprises de frêles bordelais, le champion du monde brésilien a illuminé le Parc de deux exploits individuels, offrant à Paris sa première finale de coupe depuis 2000, Bordeaux qui a terminé le match à 10 après le carton rouge reçu par Marco Caneira en début de seconde période.

 

 

 

Le 13 Décembre 2003, c’est devant plus de 43 000 spectateurs que le Paris Saint-Germain va s’imposer devant Bordeaux, c’est aussi les retrouvailles de Pedro Miguel Pauleta désormais Parisien avec son ancien club, cela part plutôt mal car l’aigle des Açores rate un pénalty et début de match et c’est même Bordeaux qui ouvre le score sur un but d’Albert Celades, mais c’est bien le PSG avec des buts de Reinaldo et Pedro Miguel Pauleta qui vont remporter cette rencontre, mais comme il était dit que cette soirée serait forte en émotions Jean-Claude Darcheville obtenait un pénalty en toute fin de match, l’attaquant des Girondins tentait une panenka qui filait dans les tribunes,  les supporters pouvait savourer cette belle victoire avec ses joueurs.

 

 

 

Le 13 Février 2005, 38 000 spectateurs garnissent le Parc des Princes pour ce 16e de finale de coupe de France, et c’est Bordeaux qui ouvre le score par Marouane Chamakh en fin de première mi-temps, mais incroyable déjà averti quatre minutes plus tôt, le buteur bordelais écope d’un second avertissement synonyme de rouge pour avoir enlevé son maillot et laisse ses partenaires à 10.

Finalement le PSG va s’imposer 3-1, tout d’abord en égalisant en toute fin de rencontre par Mario Yepes, et d’un doublé en prolongation de Pedro Miguel Pauleta, c’est bel et bien le Paris Saint-Germain qui se qualifie pour le tour suivant.

 

Le Virage Auteuil en lutte contre la repression.

 

Le 09 Avril 2005,, devant plus de 39 000 spectateurs cette rencontre marquée par la réconciliation du Virage Auteuil avec la direction du PSG, restera également empreinte par le décès de deux jeunes fans lyonnais. Le PSG et ses supporters, s’associent donc à la douleur des Gones.

Pour ce qui est du terrain Parisien et Bordelais se sépare sur un match nul 1-1, Danijel Ljuboja ouvre pourtant le score pour les Rouge et Bleu mais c’est Camel Meriem qui égalise en seconde période sur pénalty et permet aux Girondins de ramener le point du match nul.

 

 

 

Le 02 Avril 2006, plus de 41 000 spectateurs et un Virage Auteuil en feu comme on peut voir sur la photo plus bas, la soirée s’annonçait belle et ce fut le cas, les Rouge et Bleu s’impose sur le score de 3-1, le héros du soir est Pedro Miguel Pauleta en effet l’ancien Girondin signe ni plus ni moins que les trois buts de la victoire du PSG, pour Bordeaux c’est Edixon Perea qui avait permis aux Marine et Blanc de revenir à 1-1.

 

Le Virage Auteuil à l’entrée des joueurs.

 

Le 18 Novembre 2006, plus de 38 000 spectateurs au Parc des Princes pour assister à une triste défaite sur le score de 0-2, c’est Wendel et Lilian Laslandes qui ont mis les deux buts de la victoire Bordelaise face au Paris Saint-Germain.

Du côté des tribunes par contre magnifique spectacle, les Supras Auteuil auraient mérité cette victoire, pour leur 15 ans mais aussi pour le colossal travail réalisé depuis de longs mois afin de proposer cette animation d‘envergure. Des voiles, des cartons, des fresques, des messages… tout y est passé.

 

 

 

 

Le 23 Septembre 2007, triste soirée malgré la présence de plus de 37 000 spectateurs et du soutien sans faille de ses supporters, victoire de Bordeaux face au PSG grâce à des buts de Johan Micoud et de David Bellion.

 

 

 

 

Pour terminer ce très long voyage dans les confrontations entre les deux équipes, le 30 Septembre 2017, plus de 47 000 spectateurs  un bel hommage au Président Francis Borelli du Collectif Ultras Paris, et festival Rouge et Bleu qui s’imposent sur le score net et sans bavure de 6-2, Neymar auteur d’un doublé, Edinson Cavani, Thomas Meunier, Julian Draxler, et Kylian Mbappé ont été les buteurs Parisiens, Younousse Sankharé  et Malcom ont eux été les buteurs Bordelais.

 

 

 

Xavier Coulant

Mon premier match au Parc :

-> PSG - Lens le 16 Octobre 1984 (4-3)
Avec mes grands parents. Un souvenir très vague je n’avais que huit ans

Un joueur qui m'a marqué :

-> Raï, Pauleta, ou Joël Bats. Un pour chaque époque

Un match de légende :

->En live c’est PSG - Steaua Bucarest mais dans l’histoire pour moi c’est PSG - Real Madrid 1993.

Mon chant de supporter favori :

-> Tout simplement le Paris est magique avec les deux tribunes qui échangent..
Xavier Coulant