Sélectionner une page

Paris Saint- Germain – Olympique de Marseille Côté Tribunes : 2006- 2018.

Pour le compte de la 29ème journée de Ligue 1 place au match que tous les supporters Parisiens et Marseillais attendent dans la saison et ne veulent surtout pas perdre, Paris Saint-Germain – Olympique de Marseille, l’occasion de revenir sur les nombreux souvenirs de ces chocs côté terrain et côté tribunes.  

 

Le 05 Mars 2006, triste match nul 0-0, pour les plus de 43 000 spectateurs venus garnir le Parc des Princes, Paris a quitté la pelouse la tête dans les chaussettes, les Minots en levant les bras. Un triste spectacle à tout point de vue, entre une équipe du PSG étrangement absente et un onze olympien méconnaissable, la grande fête du football a tourné à la mascarade. Excepté onze Minots surmotivés par l’évènement, tout le monde sort perdant de ce sommet .

 

 

 

Le 29 Avril 2006, plus de 79 000 spectateurs au Stade de France pour une finale de Coupe de France de rêve, et cela ne pouvait mieux commencer quand Bonaventure Kalou place un missile dans la lucarne, encore mieux au retour des vestiaires lorsque Vikash Dhorasoo va s’illustrer, un maillot blanc effacé, un second, puis une frappe lumineuse qui termine sa course dans le petit filet opposé de Fabien Barthez, et malgré le but de Toifilou Maoulida donnant une fin de match crispante pour les supporters Parisiens, la délivrance arrive au coup de sifflet final et la fête peut commencer.

 

 

 

Le capitaine brandit la Coupe de France 2006!

Le Capitaine Parisien Pedro Miguel Pauleta qui brandit la Coupe de France 2006.

 

La joie de Mario Yepes (F. Fife)

La joie de Mario Yepes.   

 

Le 10 Septembre 2006, devant plus de 44 000 spectateurs et un Parc des Princes dans une ambiance surchauffée, c’est l’Olympique de Marseille qui vient s’imposer sur le score de 3-1, c’est Mamadou Niang qui ouvrait le score pour les Phocéens avant que Pedro Miguel Pauleta n’égalise très vite, mais en seconde période c’est Samir Nasri et Mickaël Pagis qui vont permettre à l’OM de s’imposer au Parc des Princes.

 

Vue générale du Parc des Princes depuis Auteuil.

 

Le superbe tifo du Kop de Boulogne.  

    .

 

Le magnifique tifo du Virage Auteuil.

 

Le Virage Auteuil en feu.  

 

Le 02 Septembre 2007, devant plus de 43 000 spectateurs le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille font match nul sur le score de 1-1,  comme à leur habitude, les supporters Parisiens avaient réservé un accueil tout particulier à l’Olympique de Marseille, dont 2000 fans avaient effectué le déplacement, dans un Parc des Princes en ébullition c’est Djibril Cissé qui a ouvert la marque avant que Péguy Luyindula n’égalise pour les Rouge et Bleu.

 

 

 

Le 15 Mars 2009, devant plus de 45 000 spectateurs et un Parc des Princes en effervescence les Parisiens ont l’occasion de prendre la première place en s’imposant suite à la défaite des Lyonnais à Auxerre, tout était réuni pour une énorme soirée, malheureusement c’est les Phocéens qui viennent s’imposer 3-1 grâce à des buts de Boudewijn « Bolo » Zenden,  Bakary Koné, et de Lorik Cana, c’est pourtant Ludovic Giuly qui avait permis aux Parisiens de revenir à 1-1, mais réduit à 10 suite à l’expulsion de Zoumana Camara en début de seconde période, c’est bel et bien le PSG qui s’incline face à son grand rival,  invaincu depuis sept journées et revenu à un point de l’OL, le PSG voit donc l’OM lui passer devant grâce à une meilleure différence de buts. Six mois après une retentissante défaite au Vélodrome (victoire 4-2 du PSG), l’OM tient donc sa revanche. Cette défaite, aussi douloureuse soit-elle, ne doit cependant pas remettre en cause l’excellent parcours du Paris Saint-Germain cette saison.   .

 

 

 

Le 25 Février 2018, devant plus de 47 000 spectateurs, les Rouge et Bleu s’impose face à l’OM sur le score de 3-0, c’est Kylian MBappé, Rolando contre son camp, et Edinson Cavani qui ont permis au Paris Saint-Germain de s’imposer facilement sérieux, discipliné et efficace, le PSG s’impose facilement face à un OM qui n’aura pourtant pas fait un mauvais match. La sortie en pleurs et sur civière de Neymar en fin de match pour une blessure à la cheville restera le gros point noir de la soirée pour Paris.

 

Le superbe tifo du Collectif Ultras Paris  » Allons chercher la septième boule de cristal « .

 

Résultat de recherche d'images pour "tifo sangoku"

 

 

 

Les joueurs célèbrent la victoire avec les supporters (Christian Gavelle).

 

Le 28 Février 2018, c’est devant 47000 spectateurs et pour un Quart de Finale de Coupe de France que les deux équipes se retrouvent, et donc trois jours après sa facile victoire en championnat contre l’OM , le PSG a appliqué le même tarif aux Marseillais 3-0 grâce à des buts d’Angel Di Maria et d’Edinson Cavani, c’est donc le Paris Saint-Germain qui se qualifie pour les demi-finale de Coupe de France, belle semaine pour les supporters du PSG.

 

Petite piqûre de rappel pour les dirigeants : nos couleurs, c’est bleu-blanc-rouge-blanc-bleu !

 

 

Xavier Coulant

Mon premier match au Parc :

-> PSG - Lens le 16 Octobre 1984 (4-3)
Avec mes grands parents. Un souvenir très vague je n’avais que huit ans

Un joueur qui m'a marqué :

-> Raï, Pauleta, ou Joël Bats. Un pour chaque époque

Un match de légende :

->En live c’est PSG - Steaua Bucarest mais dans l’histoire pour moi c’est PSG - Real Madrid 1993.

Mon chant de supporter favori :

-> Tout simplement le Paris est magique avec les deux tribunes qui échangent..
Xavier Coulant