Sélectionner une page

PSG – Bohemians Prague 2-0, 11/07/80, amical de pré-saison 80-81

11 juillet 1980, Tournoi international de Troyes, demi-finale, à Troyes, au Stade de l’Aube :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – BOHEMIANS PRAGUE (Tch.)  2:0 (1:0)
– 5 000 spectateurs. Buts : Dominique Rocheteau, 4′, Dominique Rocheteau, 80′. L’Équipe du PSG : Dominique Baratelli – Jean-Marc Pilorget, Abel Braga, Thierry Morin, Antoine Garceran – Jean-Noёl Huck, Dominique Bathenay, Jean-François Beltramini – Nambatingue Toko, Dominique Rocheteau, François Brisson. Entraîneur : Georges Peyroche.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 1985-86

Maillot domicile 1980-81


Photos du match :

Les parisiens avant le coup d'envoi

Les parisiens avant le coup d’envoi

Tentative de Dominique Rocheteau


Compte-rendu (L’Equipe) :

(Compte-rendu de la seule première mi-temps, peut-être que l’envoyé spécial de l’Equipe devait faire la route du retour avant la nuit?)

Paris-S.-G. à l’ouvrage Certainement fort impressionnés par ce qu’offrirent ces Stéphanois, les Parisiens se chargèrent de présenter ce qu’ils savaient faire. Et l’on vit que du côté de Paris-S.-G., on n’avait pas chômé non plus depuis une petite quinzaine. On en veut pour preuve que la manière dont l’équipe de Bathenay se mit à l’ouvrage dès le coup d’envoi de cette seconde demi-finale. On ne jouait pas depuis cinq minutes que les Tchécoslovaques voyaient la colonne débit de leur compte imputée d’une unité. Car Rocheteau se déclara présent quand il fallut être au point de penalty pour reprendre de volée un centre en retrait de Brisson (4e). Pour être parfaitement juste, il faut signaler que les « Bohemians » ne méritaient pas à l’issue des quarante-cinq premières minutes d’être menés au score tant au cours de cette première moitié de rencontre ils prirent fermement la direction des opérations, et que de nombreux tirs, souvent très appuyés et très précis, auraient mérité une bien meilleure issue. Ce fut notamment le cas quand Bieowski, par deux fois, se présenta à une trentaine de mètres du but des Parisiens, et qu’il fit déclencher la foudre par l’intermédiaire de son pied droit. Cela faisait suite à une très bonne organisation au milieu du terrain où les Praguois apportèrent tonus et maîtrise. Néanmoins, au cours de ces quarante-cinq minutes, les Parisiens surent souvent réagir par des contres dont Bathenay et Rocheteau étaient l’origine. Finalement: Paris-Saint-Germain b. Bohemlans de Prague, 2-0.


Le stade :

Le stade de l'Aube

Le stade de l’Aube


Loic

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)