Sélectionner une page

PSG – Bordeaux, 23/02/20, Ligue 1 19-20

Dimanche 23.02.2020, Ligue 1, 26ème journée (1ère place) à Paris au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – GIRONDINS DE BORDEAUX 4:3 (2:2)
47 771 spectateurs environs. Buts : Hwang, 10′ ; Edinson Cavani, 25′ ; Marquinhos, 45+2′ ; Pablo, 45+5′ ; Marquinhos, 63′ ; Kylian Mbappé 69′ ; Pardo, 83′. Arbitre : M. Delajod.
L’équipe du PSG : Sergio Rico – Juan Bernat, Presnel Kimpembe, Thiago Silva (Idrissa Gueye, 17′), Thilo Kehrer – Marco Verratti, Marquinhos, Neymar, Angel Di Maria (Pablo Sarabia, 75′) – Kylian Mbappé, Edinson Cavani (Mauro Icardi, 75′). Entraineur : Thomas Tuchel.
L’équipe de Bordeaux : Costil  – Koscielny, Pablo, Benito – Kwateng (Pardo, 46′), Otavio, Basic, Sabaly – De Préville, Hwang (Maja, 78′), Kalu   Entraîneur : Paulo Souza
Avertissements : Kwateng (45+1′), Neymar (45+5′), Cavani (45+5′), Gueye (56′), Basic (64′), Kimpembe (85′), Neymar (92′)
Expulsion : Neymar (90+2′)


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2019-20 en soutien à la Chine


Photos du match :

Les Parisiens avant le coup d’envoi (psg.fr)

Débordement de Juan Bernat (psg.fr)

La joie de Marquinhos (psg.fr)

Kylian Mbappé (psg.fr)

Edinson Cavani : 200 buts, c’est fait ! (psg.fr)

Sergio Rico et sa défense (psg.fr)

Le trophée remis à Cavani pour ses 200 buts (psg.fr)

La tribune Auteuil

Un message pour les joueurs, après Dortmund (F. Denat)


Vidéo (cliquez sur « visionner sur YouTube ») :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Paris gagne mais ne se rassure pas

Le PSG recevait les Girondins de Bordeaux ce dimanche soir (21h) au Parc des Princes à l’occasion de la 26e journée de Ligue 1 et Paris s’est imposé 4-3 avec un sentiment assez confus : Thiago Silva est sorti sur blessure, Neymar a été expulsé tandis que Marquinhos a marqué un doublé. Cavani a aussi marqué son 200e but à Paris et Mbappé a aussi scoré. Match étrange avec une victoire mais un PSG franchement pas serein.

C’est parti sous la pluie ! Paris prend vite le ballon et Kehrer commence par un tacle très rude sur Kalu qui reste au sol (1e). Cela ne change pas que la première action est parisienne avec une feinte de frappe de Neymar enchaînée d’une accélération et d’une frappe repoussée en corner (3e). Le PSG enchaîne les corners mais ceux-ci ne donnent rien (6e). Un corner vite joué permet à Mbappé de centrer pour Neymar mais la tête est trop décroisée (9e). Paris fait tourner mais Bordeaux tient bon et verrouille le match (12e). Alors qu’il vient de couper une belle attaque, c’est Thiago Silva qui décide de jeter l’éponge, semblant touché musculairement (15e). Le capitaine reste sur le terrain et c’est Kalu qui tente sa chance de loin, forçant Rico à faire une belle claquette (17e) ! Pire, sur le corner, c’est Hwang qui ouvre le score, tout seul dans les 6m (0-1, 18e) !

Paris semble bien perturbé par cet enchaînement changement/but concédé et De Préville déborde avant de donner un mauvais centre (21e). Paris réagit avec un bon centre de Di Maria que Cavani claque de la tête mais Costil sort en corner (22e). Le même duo ramène finalement le PSG au score : centre dans le dos de la défense de Di Maria et tête imparable de Cavani (1-1, 25e). Le stade explose pour le 200ème but sous les couleurs parisiennes du Matador !

Paris est lancé et Mbappé dribble bien avant de servir Di Maria en retrait. L’Argentin frappe du droit mais n’attrape pas le cadre (27e). Paris régale : Neymar réussit une belle ouverture, Di Maria remise de la tête et Cavani touche le poteau d’une madjer superbe au première poteau (29e). Dans la foulée, c’est Neymar qui lance Mbappé au but, le Français a le but face à lui mais Costil réussit un gros arrêt pour repousser en corner (30e). Kimpembe s’essaye aussi de loin mais c’est trop puissant pour être cadré (31e). Di Maria ne fait pas vraiment mieux sur un coup-franc de loin (34e). Une action confuse arrive dans la surface adverse se finit par une frappe de Verratti contrée par.. Cavani et un dégagement raté de Pablo (39e). Bernat est superbement servi par Verratti et il centre bien en retrait pour Mbappé qui contrôle puis frappe mais Pablo repousse devant la ligne (43e). Cavani n’est pas non plus très heureux quand il stoppe une frappe de Neymar tout près de la ligne après un bon centre en retrait de Mbappé (45e).

Paris marque finalement juste avant la pause : Di Maria botte un coup-franc excentré fabuleux juste devant le gardien et Marquinhos marque de l’épaule (2-1, 45e+3). Problème, le VAR intervient car Kehrer aurait fait un bloc au départ de l’action. Après quelques minutes de doute, le but est finalement accepté de façon logique !

Mais la mi-temps n’est pas finie et on frôle le n’importe quoi : un coup-franc de De Préville est mal dégagé, Verratti met en retrait pour Rico qui dégage tout droit dans Pablo (2-2, 45e+4). A la mi-temps, le score de 2-2 est très bien payé pour Bordeaux et Paris paye cash chacune de ses erreurs, avec un but quand le PSG était à 10 et un but gag concédé.

Le match reprend avec un changement, Pardo ayant remplacé Kwateng et Bordeaux passant en 4-1-4-1. Paris a vite une première occasion sur un ballon en cloche de Neymar pour Mbappé mais la reprise compliquée ne trouve pas le cadre (48e). Paris frôle la correctionnelle sur un énorme loupé de Rico !!! Il rate sa relance et Kalu reprend mais c’est repoussé par Marquinhos qui était bien revenu (49e) ! Bordeaux a une nouvelle occasion par Hwang mais il croise trop sa frappe en étant excentré (52e). Rico se rattrape très bien sur un long coup-franc de Basic repris par Pablo mais superbement claqué par le portier espagnol (58e).

Alors que Marquinhos sauve Paris sur un contre, c’est Kehrer qui sollicite Costil de loin sur une belle frappe (62e). Le corner est d’abord repoussé mais revient sur Mbappé qui centre de près pour Cavani. C’est repoussé sur la ligne et Marquinhos s’offre un doublé (3-2, 63e) !

Paris a soudainement accéléré et Neymar donne un ballon superbe à Mbappé qui tente de centrer mais est contré (65e). Kehrer réussit une passe superbe du droit dans le dos de la défense mais Cavani ne cadre pas sa frappe du gauche en excellente position (67e) ! Le PSG fait exploser Bordeaux peu à peu et Mbappé claque une tête bien captée par Costil. Paris fait finalement le break dans la foulée : Cavani presse avec Gueye et Mbappé récupère. Il réussit un joli une-deux avec Cavani et marque tranquillement (4-2, 69e) !

Alors que tout va bien d’un coup, Marquinhos s’arrête au sol et semble souffrir du genou après une nouvelle belle intervention. Sur le corner, c’est Marquinhos qui repousse pourtant encore, puis sur le suivant. Le capitaine souffre mais serre les dents (72e). La défense parisienne concède de nombreuses situations sur corner. Cavani passe tout près d’un doublé sur un ballon en or de Neymar, il évite le gardien mais frappe ensuite au-dessus en très bonne position (75e) !

Le Matador et Di Maria sortent ensuite pour Icardi et Sarabia et c’est Adli, à peine entré, qui se signale avec une grosse frappe que Rico repousse superbement (77e) ! Bordeaux réduit finalement le score d’un but superbe : sur un ballon repoussé, Pardo reprend sans contrôle et nettoye la lucarne de Rico (4-3, 83e).

Dans la foulée, Icardi anticipe bien un un ballon en retrait mais il fait le mauvais choix et Bordeaux se dégage. Paris s’amuse dans la surface adverse et Verratti donne à Bernat d’un petit ballon. Le centre est parfait, Mbappé rate sa reprise au premier poteau mais Icardi est là pour conclure au second ! Problème, Mbappé est hors-jeu et, même s’il ne touche pas vraiment le ballon sur l’action, le VAR refuse finalement le but !

Neymar est finalement expulsé dans la foulée : après s’être fait salement tacler par Sabaly, il se fait justice lui-même sur Adli et écope d’un second avertissement malheureusement mérité (92e).

Les réactions :

Edinson Cavani (attaquant du PSG, Canal +) : « Ce sont les coéquipiers qui te permettent ça, c’est normal que… C’est un moment très spécial, après un mois de janvier difficile sincèrement, a confié l’Uruguayen. Mais je suis ici pour donner le maximum et pour essayer de faire une grosse saison avec l’équipe. Si je suis comme ça, je suis un peu ému, c’est parce que je vois ma famille là-bas qui est toujours derrière moi à me pousser, à me donner de l’amour. C’est ça qui te permet d’avancer, ça me donne beaucoup d’émotion, c’est pour ça que je suis comme ça. J’espère qu’on va continuer à faire de grandes choses ici. »

Marquinhos (défenseur du PSG, Canal+) : « Oui je pense que cette victoire n’est pas rassurante mais c’est une victoire quand même. On sait qu’on peut faire beaucoup mieux, c’était une semaine intense et ça s’est vu dans ce match. On a une semaine complète de travail, c’est le moment de calmer les choses. D’un côté on est vraiment très forts offensivement, mais de l’autre on encaisse beaucoup de buts. En tant que défenseurs on doit vraiment réfléchir à ce qu’on peut faire de mieux et ça passe par le collectif. Dans ce match ça a été surtout sur des coups de pied arrêtés. Il faut vraiment travailler mieux collectivement ».


Le stade :


Remi