PSG – Dijon 4-0, 18/05/19, Ligue 1 18-19

Samedi 18.05.2019, Ligue 1, 37ème journée, à Paris au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – DIJON F.C.O.  4:0 (3:0)
– 47 532 spectateurs. Buts : Angel Di Maria (3′), Edinson Cavani (4′), Kylian Mbappé (36′) ; Kylian Mbappé (56′). Arbitre : M.Brisard.
L’équipe du PSG : Alphonse Areola – Layvin Kurzawa (Christopher Nkunku, 86′), Thilo Kehrer, Loic Mbe Soh, Thomas Meunier (Colin Dagba, 77′) – Leandro Paredes, Daniel Alves, Julian Draxler – Angel Di Maria (Moussa Diaby, 77′), Edinson Cavani, Kylian Mbappé. Entraineur : Thomas Tuchel
L’équipe de Dijon : Runarsson – Alphonse, Yambéré, Lautoa, Haddadi (Bouka Moutou, 46′) – Marié, Balmont (Sliti, 62′), Amalfitano – Saïd (Jeannot, 86′), Tavares, Kwon. Entraineur : Kombouare
Avertissements : Meunier (31′), Amalfitano (71′)


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2018-19


Photos du match :

Antoine Kombouaré de retour au Parc des Princes, avec son homologue Thomas Tuchel (Ch.Gavelle/PSG.fr)

D’entrée de jeu, Di Maria se distingue à nouveau (Ch.Gavelle/PSG.fr)

3 mois après son dernier but et blessure, Cavani retrouve le chemin des filets (Ch.Gavelle/PSG.fr)

Kylian Mbappé, en course pour le soulier d’or, y va de son doublé (Ch.Gavelle/PSG.fr)

Les champions soulèvent enfin d’hexagoal ! (Ch.Gavelle/PSG.fr)

Communion entre joueurs et supporters, trophée à la main (Ch.Gavelle/PSG.fr)

Hommage pour la légende Edinson Cavani, son dernier match au Parc ? (Ch.Gavelle/PSG.fr)

Neymar a été célébré par le CUP (Ch.Gavelle/PSG.fr)

Tout comme Mbappé, l’homme fort de la saison du PSG (Ch.Gavelle/PSG.fr)

8, le tifo champion du CUP à l’entrée des joueurs

Craquage géant du CUP avant la célébration du titre


Vidéo (cliquez sur « Visionner sur Youtube ») :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Le PSG recevait le Dijon FCO ce samedi soir (21h) à l’occasion de la 37e journée de L1, la dernière saison de la saison à domicile pour les Parisiens, et il s’est largement imposé : Di Maria et Cavani avaient marqué deux buts dans les quatre premières minutes et Mbappé a mis le troisième à la demi-heure de jeu. Le Français a mis le dernier en seconde période et Paris finit donc en beauté à la maison.

Le PSG est finalement en 4-3-3 avec Alves et Draxler en relayeurs, Mbappé jouant à gauche et Di Maria à droite, et la partie part doucement mais Paris marque sur sa première attaque : Cavani attaque plein axe et décale Draxler qui temporise puis donne à droite sur Di Maria. L’Argentin enveloppe sa frappe et marque grâce à une légère déviation de Lautoa (1-0, 3e).

Le PSG a à peine le temps de fêter le but qu’il double la mise : Alves contre et Meunier part dans un long raid depuis son camp avant de décaler Di Maria côté droit. L’Argentin se remet sur son pied gauche et envoie un centre parfait sur la tête de Cavani au second poteau (2-0, 4e) !

Dijon est KO mais tente de réagir avec une bonne remise de Tavares pour Kwon mais l’attaquant se fait bien reprendre par Mbe Soh dans la surface (9e). L’action se prolonge et parvient jusqu’à Mbappé côté gauche. Il envoie un long centre au second poteau que Di Maria reprend de façon acrobatique à côté. Paris mange Dijon et Mbappé accélère avant de frapper mais c’est dans le petit filet (10e). Le PSG est encore dangereux quand Mbappé décale Kurzawa dans la surface mais le contact rugueux dans la surface qu’il subit n’est pas sifflé (16e). Le DFCO n’abdique pas mais Kehrer contre une frappe et Areola capte un centre (19e). M. Brisard ne siffle toujours pas quand Mbappé est touché dans la surface (21e)…

C’est un match à sens unique qui se met en place et Meunier remet dans la boîte un corner très dangereux et mal dégagé. C’est Mbe Soh qui est là au second poteau mais sa tête heurte le poteau (25e) ! Malgré des trombes d’eau qui tombent, Paris régale et les occasions se multiplient : Mbappé s’échappe mais il est encore repris dans la surface (28e). Le PSG envoie du beau jeu et Mbappé est trouvé dans la surface mais son centre au cordeau n’est pas coupé d’un rien par Cavani (33e). Le DFCO est enfin dangereux sur un bon raid de Saïd, bien contenu par Mbe Soh, et sa frappe est repoussée par Areola (35e). Le 3-0 arrive juste après : Kurzawa centre parfaitement pour Cavani qui se loupe légèrement dans sa reprise et voit un Dijonnais contrer de la main sur la ligne. Mbappé est là pour reprendre et marquer de près (3-0, 36e).

Le PSG est proche de marquer pratiquement à chaque action et Draxler donne un ballon en or dans la surface à Cavani. Le contrôle n’est pas terrible, cela revient sur Kurzawa qui frappe mais est contré (38e). C’est ensuite Mbappé qui fait encore très mal et se retrouve dans la surface, il se retourne et frappe mais c’est dévié sur la transversale (40e) ! Paris a écrasé cette première période et rentre au vestiaire avec un large et très logique avantage. A la pause, c’est Dijon qui fait d’ailleurs un premier changement avec Bouka Moutou à la place de Haddadi (46e). La 2nde période part doucement mais Dijon a la première action avec un bon centre venu de la gauche que Kehrer dévie avec à-propos avant de repousser le corner (50e). Paris loupe aussi une balle de 4-0 quand Alves fait une passe trop forte à Mbappé sur un contre qui sentait très bon (51e).

Dijon gâche ses rares munitions, à l’image de Kwon qui tire au-dessus en bonne position (52e). La seconde mi-temps est globalement bien moins bonne et Paris est par exemple moins précis devant la surface (55e). Dijon fait aussi des erreurs et Balmont perd un ballon. Paredes est là pour envoyer Mbappé au but d’un ballon en profondeur parfait. Il arrive face au gardien et pique son ballon de façon impeccable (4-0, 56e) ! Paris ne s’arrête pas là et Cavani décale Meunier qui frappe. C’est Runarsson qui enlève la tentative de la lucarne (58e).

C’est soir de fête au Parc des Princes et on croit même au cinquième but sur une longue tentative de Di Maria sur coup-franc mais c’est juste à côté (65e). Le match baisse peu à peu en intensité et Lautoa parvient à faire une tête, hors-cadre (70e). Paris joue aussi mal certains coups, à l’image de centres trop longs ou d’une frappe de Mbappé ratée après une passe de Draxler (75e). La plus grosse occasion adverse arrive logiquement avec Sliti qui tire juste au-dessus depuis les 18m adverses (78e). Saïd passe tout proche aussi de réduire le score mais sa frappe est bien repoussée par Areola. Sur le contre, Mbappé défie Runarsson et est accroché mais l’arbitre ne dit rien (81e). La fin de match vire au n’importe quoi et c’est encore Sliti qui s’avance puis frappe, hors du cadre (83e). Lautoa est encore dangereux sur un corner mais Areola est bien placé et capte (88e).

Côté PSG, c’est Mbappé qui frôle le triplé sur un bon ballon de Dani Alves mais Runarsson sort bien et gagne son duel avec le génie français (89e). Ce sera la dernière action d’une partie à sens unique et très largement en faveur de Paris.

Les réactions :

Edinson Cavani (Canal+) : « C’est magnifique (la communion avec les supporters). Ce sont des choses que tu peux garder pour toujours. Tout se fait à base de travail, d’éducation et de professionnalisme. Les supporters te donnent la reconnaissance de ça. Et sincèrement c’est magnifique. Je ne peux que les remercier en se donnant à fond sur le terrain (…) Il faut respecter le contrat. Je veux finir mon contrat ici. Après, on verra. Je veux rester ici, j’aime bien le club, la ville et ma vie ici. Après le football, cela ne dépend pas que de toi. Il y a aussi les  dirigeants. Moi je veux rester ici jusqu’à la fin de mon contrat ».

Kylian Mbappé (Canal+) : « C’était une belle fête. On est contents et on va célébrer ça. Je ne suis pas pressé d’être à la saison prochaine. Ce qu’il nous fait la saison prochaine ? Il y a des gens qui font ce travail, ce n’est pas le mien. Moi je vais tout donner lors du dernier match et après je vais en sélection ».

Thomas Meunier (Canal+) : « Saison étrange ? Mais on reviendra toujours au même probleme. Aujourd’hui, on a confirmé la suprématie sur le championnat. C’est bon de rester au sommet. Y a du bon travail effectué. Il y a des choses à changer, rien n’est jamais parfait, mais il faut se féliciter du travail accompli. Mon avenir ? Je n’ai rien de clair, les gens se renseignent. Il me reste un an de contrat. Le club connait ma position. Je veux rester. Est-ce que je conviens ou pas ? Peut-être qu’ils veulent changer de cycle ».


Le stade :

Le Parc des Princes

Remi

Sudiste à l'esprit contradictoire amoureux de Paris et du PSG depuis mon enfance. Nostalgique à mes heures perdues, j'aime me souvenir de nos belles heures et savoure ces grandes années. Avec "Histoire du PSG" je me régale chaque jour autour des rouge et bleu.

Voir la bio de Rémi...
Remi