Sélectionner une page

PSG – Guingamp côté tribunes

Pour bien commencer l’année 2019, meilleurs vœux à toutes et à tous !! 

Pour la reprise le Paris Saint-Germain voit Guingamp se déplacer 2 fois au Parc des Princes, une première fois le Mercredi 09 Janvier pour le Quart de Finale de Coupe de la Ligue, et une seconde fois le Samedi 19 Janvier pour la 21ème journée de Ligue 1.

 

Pour commencer partons le 07 Février 2001, pour une victoire Bretonne au Parc des Princes sur le score de 1-3, même si Mauricio Pochettino avait permis aux Rouge et Bleu de revenir à 1-1 dans le match après l’ouverture du score de l’ancien joueur Parisien Bruno Rodriguez en début de match, Pierre-Emmanuel Bourdeau et Abdelhafid Tasfaout ont finalement donné la victoire à Guingamp.

Une troisième défaite au Parc des Princes et surtout un onzième revers pour le PSG ce qui ne va pas arranger les rapports avec les supporters Parisiens qui commencent à gronder même si bien sûr ils les soutiennent encore .

 

Le Virage Auteuil en grève

 

Le même virage à l’entrée des joueurs (Mouvement Ultra).

 

 

Le 17 Novembre 2001, pour célébrer leur retour dans la partie haute d’Auteuil, Supras et Lutèce Falco ont revêtu leur habit de lumière pour le coup d’envoi. Le virage Auteuil redevient ainsi la formidable caisse de résonance qu’il avait cessé d’être deux rencontres durant. Cette débauche d’énergie, côté tribunes, fait monter la température de quelques degrés et semble donner des ailes aux joueurs parisiens

Même si Hugo Leal avait ouvert la marque et donné l’avantage au score aux Parisiens,  c’est bien Guingamp qui va repartir du Parc des Princes avec le point du match nul grâce à un un but d’hakim Saci en fin de match, malgré le soutien inconditionnel et la superbe ambiance par le Kop of Boulogne et du Virage Auteuil.

 

 

 

Le 08 Janvier 2002. c’est pour un 8ème de Finale de Coupe de la Ligue que Parisiens et Guingampais se retrouvent, le PSG va s’imposer et se qualifier pour le tour suivant sur le score de 3 buts à 1 avec des buts de Mikel Arteta et un doublé de son prodige Brésilien Ronaldinho, pour les Bretons réduits à 10 dès le début du match suite à l’expulsion à la 5ème minute de Jonathan Joseph-Augustin, c’est Abdelhafid Tasfaout qui avait permis à Guingamp à 1-1.

Ce soir, joueurs et supporters souhaitaient rendre hommage à Laurent Leroy, opéré lundi d’une seconde fracture au tibia en moins d’un an. C’est chose faite.

 

 

L’hommage de Ronaldinho à Laurent Leroy, blessé.

 

Le 06 Octobre 2002, tenus par le deuil d’un supporter, les Parisiens sont allés se recueillir face à la tribune Auteuil. Il n’en fallait pas plus pour que chacun soit fier de porter ce maillot. Et l’hommage est bien là.
Les maillots noirs de circonstance gisent au pied d’une tribune endeuillée. Il avait dix-sept ans. C’était un amoureux transi de ce ballon qui roule comme nos vies vers différentes destinées, mais le Grand l’a fait venir à ses côtés. Trop tôt. «Coulibaly», ce jeune Tigris nous a quitté, fauché par un chauffard. Des milliers de kilomètres pour suivre la bannière Rouge et Bleue. C’est donc dans le silence que cette rencontre a commencé. Et ce vent qui s’engouffrait sous ces maillots noirs semblait déjà annoncer une tempête.

Le Paris Saint-Germain s’impose face à Guingamp sur le score de 5-0 au terme d’un superbe match des Rouge et Bleu, Martin Cardetti, et des doublés de Paulo César et de José Aloísio, ont permis aux joueurs Parisiens de rendre l’hommage qu’il méritait à ce jeune supporter parti trop top malheureusement.

 

 

Le 21 Février 2004, grosse ambiance en tribune encore une fois et nouvelle victoire Parisienne face à Guingamp sur le score de 2-0, c’est Modeste M’bami et Daniel Ljuboja qui ont donné la victoire aux Rouge et Bleu.

 

 

 

Le 09 Avril 2017, le Paris Saint-Germain s’impose face à Guingamp sur le score de 4-0, grâce aux buts d’Ángel Di María, Blaise Matuidi, et un doublé d’Edinson Cavani.

 

Christian Gavelle.

 

Pour terminer, le  24 Janvier 2018, c’est en Coupe de France pour un 16ème de Finale que les deux équipes sont opposées, large victoire des Parisiens avec des buts d’Adrien Rabiot, Lucas Deaux contre son camp, Javier Pastore, et Marquinhos, pour Guingamp c’est Marcus Thuram et Yeni Ngbakoto qui ont marqué les deux buts sur pénalty.

Match qui fût l’occasion aussi pour le Collectif Ultras Paris d’apporter un soutien au Brésilien Neymar, le joueur qui avait été sifflé par une partie du Parc des Princes quelques jours plus tôt face à Dijon  pour s’être chargé d’un penalty au détriment d’Edinson Cavani, a vu le Collectif Ultras Paris, groupe présent en tribune Auteuil lui apporter son soutien.

 

Les « siffleurs » de Neymar contre Dijon ont un message…

 

 

Xavier Coulant

Xavier Coulant

Mon premier match au Parc :

-> PSG - Lens le 16 Octobre 1984 (4-3)
Avec mes grands parents. Un souvenir très vague je n’avais que huit ans

Un joueur qui m'a marqué :

-> Raï, Pauleta, ou Joël Bats. Un pour chaque époque

Un match de légende :

->En live c’est PSG - Steaua Bucarest mais dans l’histoire pour moi c’est PSG - Real Madrid 1993.

Mon chant de supporter favori :

-> Tout simplement le Paris est magique avec les deux tribunes qui échangent..
Xavier Coulant

Les derniers articles par Xavier Coulant (tout voir)