Sélectionner une page

PSG – Lyon 5-0, 07/10/18, Ligue 1 18-19

Dimanche 07.10.2018, Championnat de France, Ligue 1, 9ème journée (1ère place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – OLYMPIQUE LYONNAIS 5:0 (1:0)
– 47 443 spectateurs. Buts : Neymar, 9′ sur penalty ; Kylian Mbappé, 61′, Kylian Mbappé, 66′, Kylian Mbappé, 69′, Kylian Mbappé, 74′. Arbitre : M. Gautier.
L’équipe du PSG : Gianluigi Buffon – Juan Bernat, Presnel Kimpembe, Thiago Silva, Thomas Meunier – Marcos Marquinhos, Marco Verratti (Julian Draxler, 75′) – Angel Di Maria (Moussa Diaby, 84′), Neymar, Kylian Mbappé – Edinson Cavani (Thilo Kehrer, 40′). Entraîneur : Thomas Tuchel.
L’équipe de Lyon : Lopes – Rafael (Dubois (42′), Denayer, Morel, Mendy – Traoré, Tousart, Ndombele, Aouar – Fekir (Cornet, 7′, Diop, 78′) – Depay. Entraîneur : Génésio.
Avertissements : Toussart, 26′, Neymar, 38′, Verratti, 44′, Tousart, 45’+1′, Aouar, 59′, Morel, 64′.
Expulsions : Presnel Kimpembe, 35′, Toussart, 45’+1′.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2018-19


Photos du match :

Match incroyable du jeune attaquant du PSG, qui, avant d’avoir marqué 4 buts, a manqué plusieurs occasions qu’il n’a pas l’habitude de louper… (psg.fr)

Gianluigi Buffon et sa défense n’auront pas concédé de buts aux Lyonnais (Made in Parisiens)

L’un des buts de Kylian Mbappé (psg.fr)

La joie du quadruple buteur (Made in Parisiens)

La joie de Kylian Mbappé et de Neyar (Made in Parisiens)

Scène de joie qui se répétera à cinq reprises (Made in Parisiens)


Vidéo :


Compte-rendu (CulturePSG) :

le duo Mbappé/Neymar fait exploser Lyon

Le PSG recevait l’Olympique Lyonnais ce dimanche (21h) à l’occasion de la neuvième journée de Ligue 1 et Paris s’est imposé 5-0 dans un match à deux visages. Paris, réduit à 10 après la demi-heure de jeu, a vite ouvert le score mais a souffert pendant la première mi-temps face à un très bon OL. La rencontre a été très accrochée jusqu’à l’heure de jeu puis le duo Neymar/Mbappé a fait parler la foudre, le Français marquant 4 buts sur de nombreux caviars sur du Brésilien.

Le match :

C’est parti, en 4-2-3-1 côté Paris et l’OL veut jouer haut, à l’image de Depay qui travaille devant Meunier puis centre mais Kimpembe dégage (2e). Dans la foulée, c’est Fekir qui reste au sol, sa cheville tournant sur un contact avec Thiago Silva (2e). Le capitaine se relève mais semble voué à sortir vu les ralentis alors que le jeu reprend (4e). Alors que Paris a un premier coup-franc indirect mal tiré, Fekir doit finalement renoncer et sort, Cornet le remplaçant (7e). Alors que l’OL passe au 4-3-3, un long ballon parisien offre un duel à Mbappé face à Mendy sur le côté. Le défenseur met une tête en retrait trop faible et le Français évite Lopes, venu à sa rencontre. Il le percute et offre un penalty logique ! Neymar transforme d’un contre-pied tranquille et parfait (1-0, 9e).

Malgré ce bon début, l’OL est aussi dangereux avec un très bon centre mais Thiago Silva intervient bien devant Aouar avant que Ndombele ne rate sa reprise et que Buffon capte (11e). L’Italien assure encore sur une frappe de loin de Depay, offrant un premier corner (13e). Depay tente aussi sa chance sur un corner direct mais Buffon assure encore (14e). Si Lyon a le ballon, Cavani intercepte et lance Mbappé mais le Français ne parvient pas à trouver Neymar sur son centre en retrait (18e). L’OL se montre dangereux et une main de Di Maria traîne même sur un corner, sans que l’arbitre ne siffle. La faute de Bernat côté gauche est en revanche sifflé quelques secondes plus tard, offrant un bon coup-franc qui est mal tiré par Traoré (22e). Les débats sont très équilibrés et Tousart écope du premier carton, en retard sur Verratti (27e). Cavani trouve aussi Mbappé dans la surface d’une jolie ouverture mais la frappe de l’attaquant est contrée par Mendy, bien revenu (27e).

Malgré la sortie de Fekir, l’OL fait une grosse impression et Ndombele percute au milieu, déposant Marquinhos, Verratti et Kimpembe coup sur coup. Le Français le découpe et s’en sort bien avec un avertissement vu son tacle très haut (33e). Problème, M. Gaultier appelle la VAR et expulse finalement le joueur (35e). Lyon est toujours dangereux et Traoré frappe mais c’est contré et Buffon capte (38e). Paris n’y arrive pas et Neymar perd un ballon avant de s’essuyer les crampons sur Morel, écopant d’un avertissement (39e). Tuchel réagit aussi et sacrifie Cavani pour Kehrer (40e). Côté OL, c’est Rafael qui doit sortir, Dubois le remplaçant sur blessure (41e). Le match est très tendu et Di Maria fait une faute sur Depay, offrant un bon coup-franc excentré (42e). Depay le tire très bien au second poteau pour Denayer qui rate un peu sa tête en excellente situation (42e).

Dubois se montre vite dangereux et envoie un centre parfait mais Thiago Silva coupe parfaitement pour concéder un simple corner, un moindre mal vu la situation (43e). Aouar tente aussi sa chance de loin mais Buffon est vigilant à son premier poteau (45e). Contre toute attente, l’OL se tire aussi une balle dans le pied juste avant la pause quand Tousart prend un deuxième avertissement stupide en coupant un contre de Mbappé (45e+2). Dans la foulée, un contact très douteux entre Ndombele et Mbappé dans la surface n’est pas sifflé mais l’arbitre estime que Mbappé a fait faute avant, ne sifflant donc rien. A la pause, Paris mène 1-0 dans un match assez fou où les deux équipes sont déjà à 10. Paris a marqué mais l’OL a dominé dans le jeu malgré la rapide blessure de Fekir.

Aucun changement n’a lieu à la pause et la partie repart avec une énorme occasion pour le PSG : Neymar envoie Mbappé en profondeur mais l’attaquant rate son duel face à Lopes (47e) ! Mais l’OL a aussi bien avec un ballon qui revient sur Cornet aux 6m mais le Lyonnais rate sa frappe et Buffon peut capter (48e). Le même Cornet est encore plus malheureux quand il contre de la tête une relance de Thiago Silva et touche le poteau ! Mais sur le contre, Mbappé est trouvé en profondeur et trouve, d’une frappe croisée, le poteau de Lopes (52e) !!!! Les occasions énormes se multiplient et Neymar donne un ballon en or à Mbappé qui se retrouve en duel face à Lopes mais c’est le gardien qui s’impose encore (57e). Mais ce n’est que partie remise et Mbappé perd un troisième duel face à Lopes (60e) !

Côté OL, on est moins dangereux à 10 et Depay tente sa chance de loin mais Buffon capte. Et ce qui devait arriver arriva : Neymar percute dans la surface mais il est repoussé. Le ballon revient sur Mbappé qui frappe croisé du pied gauche, cela touche les deux poteau puis cela rentre (2-0, 61e). Après avoir pris une semelle de sa part en première période, Morel se venge et cartonne le Brésilien, signe d’un énervement certain (64e). Paris fait finalement un break sur une action du milieu : Marquinhos intercepte dans la surface, Verratti jongle et le ressert avant que le Brésilien donne à Mbappé dans les 6m pour conclure (3-0, 66e). La rencontre semble avoir basculé en faveur de Paris et le triplé de Mbappé arrive : Bernat lance le contre, Neymar relaye et Mbappé est envoyé au but, il se présente face à Lopes et l’aligne (4-0, 69e).

Tout réussit à Mbappé et il veut offrir un but à Neymar mais le Brésilien est contré sur la ligne. Cela revient finalement sur Mbappé qui marque en force (5-0, 74e). Alors qu’elle était équilibrée jusque-là, la partie a complètement basculé en un quart d’heure à peine, Mbappé renversant à lui seul l’OL. Côté OL, on fait un dernier changement avec Diop à la place de Cornet pour arrêter l’hémorragie (80e). Depay réussit aussi une action exceptionnelle avec un dribble aux 18m enchaîné d’un ballon piqué mais Buffon réussit une claquette superbe pour dévier sur la barre (81e).

La fin de rencontre est plus anecdotique avec un rythme qui s’effondre mais Paris régale son public et Mbappé trouve Neymar dans la surface. Le Brésilien tente un ciseau du pied gauche mais n’attrape pas le cadre malgré tout (88e). Ce sera la dernière occasion d’une rencontre qui a connu de très nombreux rebondissements : Paris a plus que souffert durant une mi-temps puis la rencontre a basculé en un quart d’heure à l’heure de jeu avec le quadruplé de Mbappé.

Réactions :

Thomas Tuchel :
Une belle soirée pour tout le monde :
«Oui, c’est fantastique, c’est incroyable, c’était super dur en première mi-temps. C’était un match fou, très dur pour nous, parce que Lyon a joué avec beaucoup de qualités et de confiance. C’était super dur et nous avons ensuite dû jouer à 10. En seconde mi-temps, à 10 contre 10, quelle mentalité et quelle qualité, c’était incroyable ! »

Une équipe qui est allée au bout de soi-même ?
«Oui, nous sommes restés ensemble aujourd’hui. J’ai dit à la pause de rester calme, de s’améliorer, de rester en bloc et de prendre le ballon parce que ce n’était pas bon en première mi-temps. Après, nous avons eu beaucoup de confiance et une mentalité incroyable.»

Etonné par son équipe ?
«Non, pas surpris. Je sais qu’ils sont capables de choses spéciales et ils jouent comme une équipe, ils travaillent comme une équipe depuis quelques semaines maintenant. C’est vraiment un cadeau et c’était extraordinaire aujourd’hui. Les joueurs sont heureux ? Oui, mais c’est mérité.»

Kylian Mbappé :

Elu homme du match :
«C’est bien. Après, c’est le travail de toute une équipe mais le plus important aujourd’hui, c’est le record (de victoires consécutives) et je vais ranger le trophée dans ma salle à trophées. Pour un trophée, il y a toujours de la place (sourire).»

De nombreux records tombés ce soir :
«Les records, c’est bien, mais je veux insister sur le collectif, il y aura le temps demain de parler de moi et de Neymar. Le plus important, c’est le collectif, on voulait gagner et rentrer dans l’histoire de ce championnat tous ensemble. On a beaucoup travaillé, on n’a pas eu beaucoup de temps vu qu’on a eu un nouvel entraîneur avec une nouvelle philosophie, une nouvelle tactique et plusieurs systèmes. Mais on montre qu’on peut s’adapter rapidement. Quand on met l’envie et la détermination de jouer l’un pour l’autre, cela fait la différence.»

Le sentiment d’avoir fait basculer le championnat ce soir ?
«Non. Bien sûr qu’on voulait se jauger face à une équipe comme Lyon. C’est une grande équipe et ils ont montré qu’ils répondaient toujours présents en Ligue des Champions et dans les gros matches. On voulait se jauger et à tout prix ce record, on ne voulait pas se projetter plus loin. Le titre, c’est encore loin et il y aura encore beaucoup de choses à faire pour l’avoir. On voulait se jauger, on a vu ce que ça donnait dans un match aussi assez unique avec plusieurs cartons. Il y a eu une domination lyonnaise au début et on a ensuite su redresser la barre. On a joué en contre. Il y a eu plein de choses dans ce match qui ont fait que c’est un match dont on va se souvenir.»

Son duel face à Lopes que le gardien a d’abord remporté :
«J’ai bien sûr raté (des duels) et j’aurais dû marquer plus de buts. C’est normal. Cela fait partie des paliers qu’il me reste à franchir pour arriver vraiment en haut. Je vais travailler et c’est vrai que mes coéquipiers m’ont beaucoup soutenu mais à aucun moment je n’ai douté. Je dis toujours que tout va bien pour un attaquant quand il se crée des occasions. C’est le jour où je ne m’en créerai plus que je commencerai à réfléchir. Je savais que si je faisais le bon geste… Mes coéquipiers comme Neymar, Angel ou Marco m’ont mis des ballons merveilleux et j’ai pu marquer plein de buts aujourd’hui.»


Le stade :

Le Parc des Princes


Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)