Paris Saint-Germain – FC Nantes : côté tribunes.

C’est le FC Nantes qui se présente face au Paris Saint-Germain pour la 16ème journée de Ligue 1, l’occasion de revenir sur ce match face à un de nos clubs historiques en France côté tribunes.

 

Pour commencer ce long voyage dans les confrontations face aux Nantais, partons le 11 Juin 1983, devant 46023 spectateurs un an après sa première victoire en Coupe de France contre Saint-Étienne, le Paris Saint Germain remet ça contre Nantes. Une deuxième finale consécutive dont l’issue sera toute aussi heureuse pour les franciliens.

Pascal Zaremba, Safet Sušić, et Nambatingue Toko ont été les buteurs du soir côté Rouge et Bleu,  et du côté des canaris Bruno Baronchelli, et José Touré, des Nantais qui finiront même le match à 10 suite à l’exclusion du regretté Seth Adonkor qui n’est autre que le frère d’un certain Marcel Dessailly qui est disparu tragiquement dans un accident de voiture en 1984.

Comme l’an passé contre Saint-Étienne Francis Borelli retourne embrasser la pelouse du Parc des Princes.

Cette 66ème finale de la Coupe de France restera comme l’une des plus belles dans l’intensité mais aussi dans le suspense qu’elle a prodigué. L’issue est heureuse pour les parisiens qui deviennent au fil des ans l’équipe de coupe par excellence.

 

 

Les fans parisiens (Presse Sports)

 

 

 

 

Jean-Marc Pilorget brandit le trophée en compagnie de Luis Fernandez, Safet Susic et Dominique Baratelli.

 

Le 11 Octobre 1985 devant 45138 spectateurs, coup de froid sur le Parc des Princes avec l’ouverture du score dès la première minute du match de Vincent Bracigliano pour le FC Nantes, mais poussé par le Kop de Boulogne et un Parc plein comme un œuf les Parisiens s’imposent finalement grâce à des buts de Philippe Jeannol et de Luis Fernandez.

 

 

Le 1er Mai 1992 devant 27485 spectateurs match nul 1-1 entre Parisiens et Nantais, pour le PSG c’est Daniel Bravo qui avait ouvert le score mais Jorge Burruchaga a permis aux canaris de ramener le point du match nul, mais ce soir-là le plus important n’était pas là mais bien de rendre hommage à  Joël Bats pour sa dernière au Parc des Princes, hommage mérité de la part de tous les supporters Parisiens pour ce gardien qui aura marqué l’histoire du Paris Saint-Germain.

 

 

Le Kop de Boulogne à l’entrée des joueurs.

 

 

 

Joël Bats porté en triomphe à l’issue du match.

 

Le 22 Mai 1993 devant près de 37000 spectateurs, message du Virage Auteuil à quelques jours de la finale de ligue des Champions Om – Milan, et d’un déplacement au Stade Vélodrome, côté terrain c’est François Calderaro dans les dernières minutes du match qui a permis au PSG de s’imposer face à Nantes sur le score de 1-0.

 

 

Le 12 Juin 1993 devant 48789 spectateurs, et dix ans plus tard c’est pour une nouvelle Finale de Coupe de France que le PSG et Nantes se retrouvent, une Finale remportée très facilement 3-0 grâce aux buts d’Antoine Kombouaré, David Ginola, et Alain Roche, dure soirée pour les canaris qui finiront même le match à 8 suite aux expulsions de Christian Karembeu, Zoran Vulić, et de Jean-Louis Lima.

L’histoire d’amour entre le Paris Saint-Germain et la Coupe de France se confirme et ne fait que commencer !

 

 

 

Le 29 Octobre 1993 devant près de 30000 spectateurs, émotions garanties pour les supporters Parisiens, les rouge et bleu s’imposent face aux Nantais sur le fil dans les toutes dernières secondes du match grâce à  un but de George Weah à la 94ème minute du match.

 

 

Le Kop de Boulogne, toujours cantonné en rouge.

 

Le 09 Décembre 1995 devant 42034 spectateurs, c’est à un véritable festival que les supporters Parisiens vont avoir le droit, Paris s’impose largement face à Nantes 5-0 dans un Parc des Princes chaud bouillant, Julio César Dely Valdés, Youri Djorkaeff, Patrice Loko, Raí et  Pascal Nouma, ont été les buteurs du soir dans un match resté dans la tête de beaucoup de supporters des rouge et bleu.

 

 

Le 05 Février 2000 devant 43659 spectateurs, le PSG ne peut faire mieux qu’un triste match nul  0-0 face aux canaris malgré le soutien de ses supporters dans un Parc des Princes quasiment plein.

 

 

Le 06 Avril 2002 devant 43017 spectateurs, malgré encore une fois un Parc des Princes quasiment plein et une grosse ambiance mise notamment par le Virage Auteuil et le Kop Of Boulogne, Parisiens et Nantais se quittent sur un match nul 1-1, Jay-Jay Okocha répondant à l’ouverture du score d’Olivier Quint, mais les rouge et bleu réduits à 10 suite à l’expulsion de Jérôme Leroy dès la 54ème minute.

 

 

 

Le 22 Novembre 2002 devant 39827 spectateurs, soirée difficile pour les supporters et les joueurs Parisiens, le FC Nantes vient s’imposer sur le score de 1-0 grâce à un but du futur Parisien Sylvain Armand, les deux équipes finiront même à 10 suite aux exclusions de Jean Hugues Ateba pour Nantes et du côté Parisien d’Hugo Leal.

 

 

Un message aux sempiternels siffleurs des tribunes latérales...

 

Le 08 Décembre 2002 devant 23176 spectateurs, les deux équipes se retrouvent encore une fois, mais cette fois-ci pour les 16èmes de Finale de Coupe de la Ligue, déjà vainqueur ici il y a 2 semaines les Nantais refont le même coup en venant s’imposer sur le score de 3-2.

Les rouge et bleu se retrouvent menés 2-0 suite à 2 buts Nantais de deux joueurs qui feront les beaux jours du Paris Saint-Germain quelques années plus tard : Mario Yepes et Sylvain Armand, mais Alex Nyarko et Gabriel Heinze ont permis au PSG de revenir à 2-2, malheureusement c,est par un but de Jérôme Alonzo contrre son camp que les Nantais vont reprendre l’avantage au score et sortir le PSG de la Coupe de la Ligue.

Moment insolite du match à la 82ème minute du match, le PSG aurait pu revenir dans ce match à 3-3, suite à une faute de Sylvain Armand sur Talal El Karkouri, monté dans la surface pour un corner. Ronaldinho s’élance pour transformer la sentence, mais Mickaël Landreau, qui n’est pas au milieu de ses poteaux trouble le champion du monde par son positionnement original, et stoppe le tir du capitaine Parisien.

 

 

Le 03 Avril 2004 devant 41679 spectateurs, le Paris Saint-Germain s’impose face aux canaris sur le score de 3-2, le PSG mené dès la 16ème minute du match suite à un but de Grégory Pujol va rapidement égaliser grâce à un but de Sylvain Armand contre son camp, puis prendre l’avantage avec des buts de Branko Bošković, et de Pedro Miguel Pauleta, le but en fin de rencontre de Stéphane Ziani n’empêchera pas les Parisiens de s’imposer dans ce match, à la plus grande joie des supporters des rouge et bleu.

 

 

 

Le 05 Mars 2005 devant 33737 spectateurs, et dans un Parc des Princes bien triste avec la grève des supporters contre la répression systématique dont ils sont victimes, vous noterez en passant que c’est toujours d’actualité et même encore pire en 2018, le Paris Saint-Germain s’impose face à Nantes grâce à son buteur providentiel Pedro Miguel Pauleta.

 

Le Virage Auteuil, en grève contre la répression systématique, soutient la candidature de Paris 2012.

 

Le 01er Octobre 2005 devant 42164 spectateurs, réduit à dix dès la 48ème minute du match avec le carton rouge reçu par Édouard Cissé, le PSG va quand même s’imposer face à Nantes grâce aux buts de Mario Yepes et de Pedro Miguel Pauleta, les joueurs Nantais qui vont eux aussi finir le match à 10 suite au carton rouge pris en toute fin de match par David Leray.

Comme vous pouvez le constater sur les photos ci-dessous, si le spectacle était sur le terrain il l’était tout autant voire plus en tribunes, que ce soit du côté de Boulogne ou d’Auteuil c’était l’ambiance des grands soirs, mais la palme revient sans doute aux Authentiks et leurs nombreuses animations du soir avec comme thème :  » en mode  » .

 

 

 

         

 

 

 

 

 

Le 21 Avril 2007 devant 42744 spectateurs, deux buts en première période et autant en seconde ont permis au PSG d’obtenir trois points capitaux dans l’optique du maintien !

Un doublé de Pedro Miguel Pauleta,  un magnifique but de Jérôme Rothen et  un dernier de Péguy Luyindula ont plongé le Parc des Princes dans une ambiance de folie. Cette troisième victoire en quatre matchs permet aux Parisiens d’avoir un pied et la moitié de l’autre en Ligue 1 pour la saison prochaine.

 

 

Le 14 Septembre 2008,c’est devant 43 005 supporters que la soirée a démarré avec l’inauguration de la tribune Francis Borelli en hommage à la mémoire de l’emblématique Président du Paris Saint-Germain.

Les rouge et bleu vont s’imposer face au FC Nantes grâce à un but sur pénalty de Mateja Kežman qui trompe Jérôme Alonzo désormais sous les couleurs Nantaises, mais comme à tout joueur le méritant l’ancien gardien de but Parisien a reçu un accueil qu’il méritait et son nom scandé très souvent dans le match bien qu’il portait les couleurs adverses ce soir-là.

 

 

 

Le 18 Novembre 2017 devant 47680 spectateurs, le Paris Saint-Germain s’impose sur le score de 4-1 devant les Canaris, c’est Ángel Di Maria, Javier Pastore, et un doublé d’Edinson Cavani qui ont été les buteurs de cette large victoire du PSG, pour les Nantais c’est Préjuce Nakoulma qui avait permis aux canaris de revenir à 1-2, nouvelle victoire Parisienne pour la plus grande joie du Collectif Ultras Paris et de tous les supporters des rouge et bleu.

 

 

Pour terminer ce long voyage dans les confrontations entre Parisiens et Nantais, partons le 22 Décembre 2018, devant 47511 spectateurs courte et difficile victoire des Rouge et Bleu sur le score de 1-0, c’est Kylian Mbappe qui a marqué le but libérateur pour le Paris Saint-Germain.

Mais ce soir de Décembre on retiendra surtout le spectacle mis par le Virage Auteuil et en particulier les Parias Cohortis qui fêtaient pour l’occasion leur 5 ans, le spectacle était tout simplement grandiose en tribune.

 

PSG - Nantes. 22 décembre 2018.

Photo Collectif Ultras Paris.  

 

PSG - Nantes. 22 décembre 2018.

      Photo Collectif Ultras Paris.  

 

PSG- Nantes. 22 décembre 2018.

Photo Collectif Ultras Paris. 

 

PSG - Nantes. 22 Décembre 2018.

 

PSG - Nantes. 22 Décembre 2018.

 

Xavier Coulant

Mon premier match au Parc :

-> PSG - Lens le 16 Octobre 1984 (4-3)
Avec mes grands parents. Un souvenir très vague je n’avais que huit ans

Un joueur qui m'a marqué :

-> Raï, Pauleta, ou Joël Bats. Un pour chaque époque

Un match de légende :

->En live c’est PSG - Steaua Bucarest mais dans l’histoire pour moi c’est PSG - Real Madrid 1993.

Mon chant de supporter favori :

-> Tout simplement le Paris est magique avec les deux tribunes qui échangent..
Xavier Coulant