PSG – RB Leipzig 3-2, 19/10/21, Ligue des Champions 21-22

PSG – RB Leipzig, 19/10/21, Ligue des Champions 21-22

Mardi 10.10.2021, Ligue des Champions, 3ème journée (1ère place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – R.B. LEIPZIG (All.) 3:2 (1:1)
– 47 359 spectateurs. Buts : Kylian Mbappé, 9′, André Silva, 28′ ; Mukiele, 57′, Lionel Messi, 67′ ; Lionel Messi, 74′ sur penalty. Arbitre : M. Guida.
L’équipe du PSG : Keylor NavasAchraf Hakimi, Marquinhos, Presnel Kimpembe, Nuno MendesAnder Herrera (Georginio Wijnaldum, 61′), Marco Verratti, Idrissa Gueye (Danilo Pereira, 61′) – Lionel Messi, Kylian Mbappé, Julian Draxler (Thilo Kehrer, 90′). Entraîneur : Mauricio Pochettino.
L’équipe de Leipzig : Gulacsi – Mukiele, Klostermann (Gvardiol, 70′), Orban, Simakan (Poulsen, 83′), Angelino (Henrichs, 83′) – Laimer, Adams, Haidara (Moriba, 62′) – Nkunku – André Silva (Forsberg, 83′). Entraineur : Marsch.
Avertissements : Orban, 18′, Simakan, 38′, Idrissa Gueye, 48′, Achraf Hakimi, 65′, Adams, 84′.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2021-22

Photos du match :

La joie de Kylian Mbappé après son ouverture du score sur un contre (psg.fr)
Ander Herrera (psg.fr)
Idrissa Gueye (psg.fr)
Lionel Messi marquera le penalty de la victoire d’une Panenka (psg.fr)
La joie des Parisiens à la fin du match (psg.fr)

Vidéos :

– Le résumé :

– Le film (cliquez sur « Regarder sur YouTube ») :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Mbappé et Messi portent un Paris très bousculé

Le PSG accueillait le RB Leipzig à l’occasion de la troisième journée de la phase de poules de la Champions League et les Parisiens se sont imposés 3-2 grâce à des buts de Mbappé et Messi par deux fois. Les allemands ont globalement été meilleurs dans le jeu, parvenant même à mener 2-1 après avoir concédé l’ouverture du score, mais ils ont fait trop d’erreurs individuelles punies par les parisiens. Dans le jeu, Paris a été largement bousculé mais fait une belle opération au classement.

Le match :

Mbappé donne le coup d’envoi et Messi est bien à droite contre le 3-5-2 allemand. Le français accélère d’entrée mais son centre ne trouve personne (2e). La première occasion est pour Leipzig après une balle perdue de Verratti vite exploitée par Nkunku. Laimer va défier Navas mais le gardien gagne son duel (4e). Le pressing allemand gêne Paris mais Messi illumine une relance avant de créer une action conclue par un centre trop compliqué de Mendes (5e). Un long ballon de Herrera voit Draxler se détendre en l’air mais sa reprise du droit est au-dessus (7e). C’est pourtant encore le RBL qui est dangereux : Angelino envoie un centre parfait sur Silva qui envoie une tête repoussée par Navas au sol. Le gardien repousse aussi la reprise en angle fermé (8e). Contre toute attente, c’est pourtant le PSG qui ouvre le score : Messi vient défendre devant la défense, Marquinhos récupère et trouver Draxler au milieu du terrain. Il lance Mbappé qui travaille le défenseur puis frappe victorieusement dans le petit côté (1-0, 9e) !

Dans la foulée, c’est Herrera qui envoie un bon centre dans la surface mais la tête de Mbappé n’est pas cadrée (12e). Leipzig n’est pas du tout abattu et attaque : Silva frappe mais c’est Mukiele qui contre son partenaire (14e). Après Nuno Mendes qui reste au sol quelques instants, c’est Mbappé qui est dans le même cas suite à un tacle en retard d’Orban (18e). Sur un long ballon de Marquinhos, c’est encore Mbappé qui s’échappe mais il est repris dans la surface de peu (21e).

Le match va d’un but à l’autre et les gardiens s’illustrent à tour de rôle (23e). C’est sur un coup franc indirect de Nkunku que Mukiele remet qu’il y a gros danger mais Marquinhos réussit un sauvetage improbable mais décisif (25e) ! Sur un ballon aérien, Nkunku parvient à trouver André Silva à l’entrée de la surface mais sa frappe trouve le poteau de Keylor Navas (27e). Sans surprise Leipzig égalise : Angelino est trouvé côté gauche par Nkunku et il centre au second poteau pour André Silva qui égalise de près (1-1, 28e).

Le PSG repart immédiatement de l’avant par Mendes sur le côté gauche mais son centre dans la surface est contré par Orban (30e). Le PSG tente de trouver la faille et fait tourner mais Leipzig défend bien et ferme l’accès au but (39e). Un corner de Messi est bien repris par Gueye mais la tête n’est pas dangereuse et un contre part avec Marquinhos puis Kimpembe qui se font effacer facilement. Cela se conclut par une frappe de Nkunku juste à côté (42e). Le même Nkunku puis Angelino se loupent en bonne position puis Messi provoque un corner qui ne donne rien (45e). A la pause, c’est bien le PSG qui s’en sort bien avec ce 1-1 vu les occasions de part et d’autre.

La partie repart sans changements mais avec une bonne frappe de Mbappé contrée par la défense (46e). Au contraire, c’est Gueye qui concède une faute évitable juste devant la surface et offre un coup franc parfait. Nkunku le frappe au-dessus (49e). Gueye passe même proche d’un second jaune dans la foulée, sur un gros contact avec Simakan (51e). Le PSG souffre et Mendes manque une relance que Leipzig n’exploite pas très bien, heureusement (52e).

Le PSG voit Verratti faire une percée et réveiller son équipe, avec plusieurs coups de boutoir coup sur coup (56e). C’est pourtant Leipzig qui marque en contre : Angelino est trouvé côté gauche et centre pile entre Kimpembe et Mendes, Mukiele au second poteau marquant un but très similaire au premier (1-2, 57e) ! C’est malheureusement logique tant le PSG est dominé dans le jeu depuis le début.

A l’heure de jeu, Pochettino réagit et sort Herrera et Gueye pour Danilo et Wijnaldum, le PSG passant en 3-5-2 pour l’occasion (62e). Paris semble au fond du trou mais une mauvaise passe en retrait est interceptée par Mbappé qui s’échappe vers le but et centre en retrait pour Messi qui conclut en deux temps après avoir touché le poteau (2-2, 67e) !

Après ce but, c’est pourtant bien Leipzig qui est dangereux sur un coup franc excentré de Nkunku que Gvardiol reprend juste à côté du cadre (72e). C’est encore Mbappé qui fait la différence : il est lancé en contre et va défier Simakan dans la surface qui le pousse dans la surface en le poussant avec les mains. L’arbitre siffle un penalty (73e) ! Messi transforme le penalty d’une délicieuse panenka et humilie le gardien (3-2, 74e) !

Paris est loin d’être à l’abri mais Danilo rate une relance et voit Leipzig en profiter avec deux frappes devant la surface que Verratti repousse comme il peut au sol, à deux reprises (77e). La fin de match est tendue, avec deux équipes sur un fil, et Leipzig continue d’attaquer, avec maladresse (88e). Un contre parisien part avec Wijnaldum qui remonte le terrain et sert Hakimi mais l’arbitre ne siffle pas le contact dans la surface sur le Marocain (92e). Le VAR appelle finalement l’arbitre quelques secondes après (93e) ! Il voit alors que le défenseur a bien touché la cheville de Hakimi et siffle un penalty logique (94e) ! Mbappé s’élance mais frappe largement au-dessus (94e) !

Dans la foulée, Forsberg rate aussi une belle occasion d’une frappe largement au-dessus sur un centre en retrait (95e).

Réactions :

Mauricio Pochettino :

On a encore un incroyable Kylian Mbappé ce soir. A-t-il sauvé un PSG qui a un moment semblait mal engagé face à un bon Leipzig ?
« Je pense que nous avons bien commencé le match, en marquant. On a eu un moment difficile contre une équipe qui a tout de même marqué trois buts sur le terrain de Manchester City (défaite 3-6). Une équipe capable de se créer des occasions dans des circonstances différentes de City. Je crois que l’équipe a montré du caractère, s’est battue dans la difficulté, et a fait preuve d’organisation pour pouvoir bien attaquer le match, tenir et démontrer tout le talent que l’on possède. Je suis sûr que l’on va encore progresser avec le temps là-dessus, je n’ai pas de doute. »

On ne le voit qu’assez peu en Ligue 1, mais le PSG est-il une bonne équipe de contre-attaque ?
« Je crois que les caractéristiques de Kylian sont parfaites pour jouer en transition. En y ajoutant Leo, avec la qualité qu’il a, notamment dans ses passes. On a aussi des joueurs forts sur les côtés avec Hakimi, Mendes, pour attaquer l’espace. Donc, oui, on peut jouer de cette manière. Il faut aussi maîtriser et qu’on progresse dans le jeu de possession, dans le camp adverse, mais bon, cela nécessite du temps. »

Leipzig a perdu ses trois premiers matchs, cette équipe est-elle déjà éliminée de la phase de groupes de la Ligue des Champions selon vous ?
« Je pense que cela va être difficile… Les équipes jouant sans pression, libérées, peuvent aussi très bien jouer. C’est une équipe disposant de qualité, qui a de jeunes joueurs et une organisation solide. Ils peuvent aussi nous faire mal sur leur pelouse. »

Kylian Mbappé :

Une performance meilleure à titre individuel que collectif
« On ne peut pas dissocier les deux. Je suis là pour aider le club et qu’on joue du mieux possible. Si je suis bon, cela veut dire que mes coéquipiers m’ont mis dans les meilleures conditions. Aujourd’hui, on repart avec la victoire et ça reste le plus important dans une poule qui est très compliquée. »

Un PSG qui a plus cherché le contre dans sa préparation d’avant-match ?
« Non, on a travaillé plusieurs aspects, des séquences où on avait le ballon, d’autres où on l’avait moins. Et quand tu arrives sur le terrain, tout ce que tu as travaillé c’est bien mais il y a aussi l’adaptation. Au match et à ses situations. Il y a eu des temps faibles où il fallait peut-être être un peu plus bas, des moments où on était bien, dans leur camp, et en possession. Peut-être qu’on doit savoir imposer notre style aussi mais aujourd’hui, on était plus dans l’adaptation. »

Un PSG différent en L1 et en C1 :
« Je ne sais pas. Je pense que ce n’est pas une excuse mais on a eu quand même pas mal de joueurs absents plusieurs fois dans la saison. Dans les autres championnats, ils ont reporté les matches, pas nous qui les avons joués et gagnés. Bien sûr qu’on est un peu laborieux en championnat mais on est quand même à 10 matches, 9 victoires et une défaite à Rennes dans des circonstances qui étaient quand même assez déplorables avec cette histoire de voiture la veille qui nous a fait arriver très tard pour jouer à 13h. Mais c’est vrai qu’on doit faire mieux. Pour l’instant, on ne joue pas bien mais on gagne. Mais, même pour nous, je pense qu’il faut mieux jouer pour gagner plus sereinement. »

Sa relation avec Messi qui va de mieux en mieux :
« Bien sûr. On s’est trouvés ce soir. C’était bien. Maintenant, il y a Ney qui va revenir, il faudra qu’on soit bien aussi tous les trois car on a besoin des trois et de tous les autres pour être performants. Mais c’est facile de jouer avec Messi. »

Marquinhos :

Un PSG qui gagne mais a souffert :
« Paris gagne, c’est ça le plus important. On a souffert mais il faut souffrir, il n’y a pas de cadeau dans le foot. On savait et on avait dit avant qu’il n’y avait pas de match facile, on a pu le voir cette saison. Il faut qu’on arrive à s’en sortir, il faut aussi savoir gagner quand il faut souffrir. L’essentiel, c’est la victoire, on va gagner en expérience et en confiance dans l’équipe pour qu’on puisse grandir dans cette compétition. »

Encore un énorme match de Mbappé
« Génial. C’est génial d’avoir un joueur comme ça avec nous, on l’a encore vu aujourd’hui c’est un joueur très important dans l’équipe, un joueur de grands matchs. Il l’a montré encore une fois et c’est très important de l’avoir frais, bien, en confiance. Il nous aide sur le terrain et c’est très bien qu’il soit là. »

Le passage en 3-5-2 du PSG :
« Le coach a bien vu le schéma de jeu et c’était difficile de presser. On souffrait aussi avec les latéraux de Leipzig qui étaient très hauts. Nous, on était un peu toujours en retard pour presser. On a pris deux buts de la sorte, avec leurs latéraux qui allaient très haut et centraient au second poteau où ils étaient toujours en supériorité. Le changement nous a permis d’avoir plus de sécurité derrière. Et quand tu as plus de sécurité derrière, tu te rassures, tu as la confiance pour ressortir plus tranquillement et c’est ce qui s’est passé. »

Un PSG désormais très fort en contre :
« Il faut aussi savoir jouer avec ça. Ce n’était pas vraiment ça la stratégie de jeu mais on sait qu’on a des joueurs de qualité devant. Si on arrive à bien défendre, on arrive aussi à s’en sortir car Leipzig va beaucoup de l’avant et presse. Quand ils pressent et perdent le ballon, ils vont tous vers l’avant. On savait qu’on allait trouver des espaces derrière. Comme je l’ai dit, il faut savoir avoir plus de possibilités dans la stratégie. Des fois, on joue contre des équipes avec un bloc très bas et il faut trouver des espaces. Des fois, on a des équipes qui sont agressives face à nous, même ici à la maison, et il faut qu’on arrive à bien défendre pour mieux contrer. Le plus important, c’est d’avoir confiance même si on souffre, de savoir souffrir. Et si on a la possession, il faut aussi savoir trouver les espaces et continuer à toujours penser de façon positive pour obtenir la victoire. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Loic
Suivez-moi
Les derniers articles par Loic (tout voir)

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die! Voir la bio de Loic...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.