Sélectionner une page

PSG – Toulouse 2-0, 13/08/05, Ligue 1 05-06

Charge de Mario Yepes

Samedi 13.08.2005, Championnat de France, Ligue 1, 3e journée (1re place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – TOULOUSE F.C.  2:0 (1:0)
– 41 341 spectateurs. Buts : Pedro Pauleta, 43′ ; Pedro Pauleta, 61′.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi – Bernard Mendy, David Rozehnal, Mario Yepes, Sylvain Armand – Vikash Dhorasoo (Fabrice Pancrate, 84′), Édouard Cissé, Modeste M’Bami, Jérôme Rothen – Bonaventure Kalou, Pedro Pauleta (Christophe Landrin, 67′). Entraîneur : Laurent Fournier.
Avertissements à Édouard Cissé, Bonaventure Kalou et Bernard Mendy.
Expulsion : Bergougnoux, 30′.


Maillot utilisé :

dom0506

Maillot domicile 2005-06 (collection MaillotsPSG)


Billet :


Programme :


Photos du match :

Vikash Dhorasoo

Vikash Dhorasoo

Charge de Mario Yepes

Charge de Mario Yepes (Ch. Gavelle)

But de Pedro Pauleta, qui réalisera un doublé

But de Pedro Pauleta, qui réalisera un doublé (Ch. Gavelle)

0506_PSG_Toulouse_Auteuil

Le Virage Auteuil


Vidéo :


Compte-rendu (psg.fr):

Et de trois !

Paris n’en finit pas de ravir ses fans. Dans un Parc une nouvelle fois bien garni, les joueurs de Laurent Fournier se sont logiquement imposés face à un TFC ambitieux mais cahoteux. Deux buts inscrits par Pedro Pauleta, qui a quitté la pelouse sous les vivas du public. Avec sept buts marqués en trois rencontres, le spectacle est en plus au rendez-vous. Que demander de plus ?

Les 42 000 spectateurs du Parc des Princes ont terminé cette soirée comme ils l’avaient débuté : en applaudissant ! Une première ovation destinée à Ladji Doucouré, tout récemment auréolé d’un titre de champion du monde du 110 mètres haies et fervent supporter du PSG. Et une seconde, deux heures plus tard, qui s’adressait aux hommes de Laurent Fournier après ce nouveau succès face à Toulouse.

Très vite le PSG impose une touche technique à cette rencontre avec cette relance de la poitrine de Rozehnal, ce contrôle orienté de Dhorasoo, ou encore ce passement de jambes de Kalou. Le ton est donné et en alignant le seul Moreira (Bergougnoux et Mansaré jouant plus bas) en pointe, Erick Mombaerts sait que ses hommes vont passer un sale début de soirée.

En ce début de rencontre, Paris a la bonne idée de largement solliciter Revault, qui célèbre par la même occasion son 300e match en Ligue 1. La tête de Yepes constitue ainsi une cible idéale pour les coups de pied arrêtés de Rothen. Mais la première occasion intervient dans le jeu, avec un ballon en profondeur de Dhorasoo pour Pauleta. La frappe du Portugais est cependant contrée par le pied de Aubey (10e).

Petite accalmie côté parisien après quelques montées incisives de Mendy et Armand dans leur couloir respectif. Il faut ainsi patienter jusqu’à la 26e minute pour voir Cissé conclure un mouvement collectif initié par lui-même. Une frappe pas suffisamment appuyée pour inquiéter Revault. La demi-heure de jeu passée, les débats vont considérablement s’intensifier avec un tacle par derrière de Bergougnoux sur Kalou sanctionné d’un carton rouge par Moniseur Kalt (30e). Réduit à dix, le TFC va craquer…

Doublé de Pedro Pauleta

Après un premier essai repoussé par Revault (41e), Pauleta ajuste son viseur et mystifie Revault à bout portant (1-0, 43e). Le capitaine parisien profite d’une puissante frappe de Rothen, repoussée par Revault, pour ouvrir son compteur buts. Le plus dur est fait ! La seconde période démarre fort pour Paris avec un missile de Kalou qui flirte avec le poteau gauche du portier toulousain (51e). Le Parc apprécie !

L’entrée en jeu de Dieuze (Cardy, 58e) doit apporter le petit grain de folie offensif qui fait actuellement défaut au TFC. Mais c’est l’inverse qui se produit. Pauleta profite d’une mésentente entre Dao et Revault pour doubler la mise en franchisant pratiquement la ligne de but balle au pied (2-0, 61e). Et sans la main ferme d’un Revault bien inspiré le triplé n’était pas loin pour l’Aigle des Açores ! La frappe de Cissé repoussée par Aubey non loin de sa ligne, arrive en effet à point nommé pour le capitaine parisien, mais Revault claque donc en corner sa frappe (66e).

Le devoir accompli, Pauleta cède alors sa place à Landrin et quitte le terrain sous un tonnerre d’applaudissements (68e). Mais même sans son principal artilleur le PSG demeure dangereux et Revault reste le joueur le plus sollicité en cette fin de match. A trois reprises (71e, 81 et 85e), Dhorasoo est ainsi à deux doigts d’affoler les écrans géants.

Paris emballe donc les derniers instants de cette rencontre et gratifie son public de quelques belles combinaisons. Mais rien à faire, ce 3e but n’arrivera pas, les attaquants parisiens préférant certainement garder des munitions pour leur prochaine sortie dans l’Aube. Ne dit-on pas jamais 3 sans 4 ? Paris s’en moque et l’ultime rush de Dieuze n’y changera rien (91e).

Réactions :

Laurent Fournier (Entraîneur du PSG)
« En Football, l’objectif c’est de gagner. C’est vrai que cela a été difficile en première période puisque nous avons manqué de fluidité dans le jeu. On a également manqué de mouvement contre une bonne équipe de Toulouse, bien en place. Ce n’est pas évident. Ce qui m’a plu, c’est la patience, l’envie d’obtenir ce résultat. Et puis défensivement, à part sur la fin, Toulouse ne s’est pas créé beaucoup d’occasions. On va continuer de travailler, sans s’enflammer, on a de l’ambition et avoir de l’ambition, c’est signe d’avoir envie d’aller le plus loin possible, en se remettant en question chaque jour. »

Pedro Pauleta (Attaquant et capitaine du PSG)
« Lorsque tu gagnes et que tu marques, c’est toujours très bien. Je suis content, content que l’équipe ait gagné et ensuite d’avoir marqué, bien sûr. C’est important pour moi aussi. Le principal reste que l’équipe ait bien joué, ait cherché à prendre les trois points dès le début de la rencontre. On a des joueurs de qualité, une bonne équipe, mais il reste beaucoup de travail à effectuer. Mais ce n’est pas parce que nous avons gagné trois matches qu’il faut penser que cela va être plus facile. Le championnat de France est très équilibré. Les premières difficultés vont bien arriver mais je pense que l’équipe est préparée pour ça. Il y a une bonne ambiance, nous vivons bien ensemble. »

Bonaventure Kalou (Attaquant du PSG)
« Cet après-midi, on n’a pas produit un grand spectacle. L’essentiel était de gagner, ce que nous avons fait. On ne va pas bouder notre plaisir. Je retiens surtout notre réalisme, c’est le lot des bonnes équipes. On n’a pas été terrible, mais au final on prend les trois points. C’est l’essentiel. »

Erick Mombaerts (Entraîneur de Toulouse)
« Jusqu’au but, nous ne sommes pas en danger. Je déplore cette ouverture du score car à dix, après avoir pris le premier but, c’est un autre match. J’ai néanmoins aimé la réaction de l’équipe en deuxième période. Il est dommage de prendre ce deuxième but idiot. On change de défense centrale en permanence et il y a eu rupture au niveau de la communication. »


Le stade :

Le Parc des Princes

Le Parc des Princes


 

Loic

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die!

Voir la bio de Loic...
Loic

Les derniers articles par Loic (tout voir)