Reims – PSG 0-2, 29/08/21, Ligue 1 21-22

Reims – PSG 0-2, 29/08/21, Ligue 1 21-22

Dimanche 29.08.2021, Ligue 1, 4ème journée (1ère place) à Reims, au stade Auguste-Delaune
– 20 525 spectateurs. Buts : Kylian Mbappé, 15′ ; Kylian Mbappé, 63′. Arbitre : M. Letexier.
L’équipe du PSG : Keylor Navas – Achraf Hakimi, Marquinhos, Thilo Kehrer, Abdou Diallo (Presnel Kimpembe, 75′) – Georginio Wijnaldum (Ander Herrera, 66′), Idrissa Gueye, Marco Verratti (Leandro Paredes, 75′) – Angel Di Maria (Julian Draxler, 81′), Kylian Mbappé, Neymar (Lionel Messi, 66′). Entraîneur : Mauricio Pochettino.
L’équipe de Reims : Rajkovic – Foket, Gravillon, Faes, Abdelhamid, Lopy (Van Bergen, 71′ – Cassama (Locko, 46′), Munetsi – Kebbal (Flips, 76′), Bilal Touré (Ekitike, 81′), Mbuku (Berisha, 46′). Entraineur : Still (O. Garcia suspendu).
Avertissements : Marco Verratti, 44′, Abdou Diallo, 55′, Ekitike, 84′, Leandro Paredes, 88′.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2021-22

Photos du match :

Les onze Parisiens au coup d’envoi (psg.fr)
Marco Verratti (psg.fr)
Le second but de Kylian Mbappé (psg.fr)
La joie de Kylian Mbappé, de Neymar et d’Achraf Hakimi (psg.fr)
L’entrée surmédiatisée de Lionnel Messi (psg.fr)
L’argentin balle au pied (psg.fr)
Le « roi » Messi (YABML)
Le parcage parisien (psg.fr)

Vidéo (cliquez sur « Regarder sur YouTube ») :


Compte-rendu (CulturePSG) :

A Paris, c’est toujours Mbappé qui fait la différence

Le PSG se déplaçait ce dimanche soir à Reims pour affronter le Stade de Reims dans le cadre de la 4e journée de L1 et les Parisiens se sont imposés 2-0 grâce à un doublé de Kylian Mbappé, avec un but par mi-temps. Malgré le retour de Neymar ou les débuts de Messi, c’est bien l’attaquant français qui a encore fait la différence, servi une fois par Di Maria et une fois par Hakimi.

Le match :

Reims donne le coup d’envoi mais il est donné dans la foulée à Paris car Reims a fait une erreur. Diallo en fait une aussi d’une passe en retrait mal vue et Navas doit sortir (1e). Les locaux sont saignants sur les premiers ballons et mettent la pression (3e). Un long ballon voit Touré tenter de lober Navas mais c’est raté (8e). Alors que Paris a du mal à attaquer, Hakimi sert Mbappé qui se retourne rapidement puis frappe du pointu mais c’est hors-cadre (10e). Un centre intéressant de Hakimi fait passer un frisson dans une défense rémoise qui tarde à se dégager mais y parvient en trois fois (11e). Les Rémois répondent par une belle passe de Kebbal pour Touré mais Marquinhos couvrait la frappe, finalement à côté (13e). C’est finalement Paris qui ouvre le score : Di Maria délivre un bijou de centre pour Mbappé qui conclut de la tête (0-1, 16e) !

Les locaux sont loin d’être abattus et Touré part en profondeur mais Marquinhos couvre bien et récupère même le ballon (17e). C’est bien Paris qui a le match en main et Wijnaldum récupère un ballon haut sur le terrain avant de se projeter mais il conclut par une frappe contrée qui était peu adaptée (19e). Le PSG continue de pousser et une tête de Marquinhos n’attrape pas le cadre (23e). Une percée de Mbappé voit Faes et Rajkovic intervenir pour arrêter le phénomène (25e). Paris a toujours le ballon mais peine malgré tout à se créer des occasions face à une équipe rémoise regroupée malgré le score (37e).

Reims se met à y croire de nouveau et Navas se détend très bien sur un centre dangereux (39e). Sur un ballon mal repoussé par Gueye, c’est Cassama qui tente sa chance d’une frappe enroulée et la lucarne s’échappe d’un rien (41e) ! Alors que Verratti est averti sur sa première faute (45e), c’est Paris qui a une belle balle de contre mais Di Maria est contré au moment de centrer. Sur le corner, Diallo tente une reprise osée et Rajkovic la claque de nouveau en corner. Le second ne donne rien et la mi-temps est sifflée sur ce score de 1-0 pour le PSG. Un score logique vu la domination d’ensemble même si Paris n’a eu que peu d’occasions.

La partie repart avec deux changements rémois, Berisha et Locko, mais c’est bien Paris qui prend le ballon d’entrée (46e). Reims agit finalement en contre mais égalise : sur un centre, Touré est tout seul mais Navas repousse sa tête. Le gardien ne peut en revanche rien faire sur la reprise de près de Munetsi (51e) ! Navas est certes touché par le crampon du joueur sur la reprise mais c’est un hors-jeu précédent qui est revu par le VAR. Après une interminable attente de plusieurs minutes, le but est finalement refusé (54e) ! Avertissement sans frais pour un PSG pas forcément bien rentré dans le match alors que Messi part s’échauffer (57e).

Reims ne lâche pas et continue de tenter sa chance, Navas captant en deux temps une frappe contrée par Marquinhos (62e). C’est pourtant bien Paris qui fait le break : Gueye réussit une ouverture superbe pour Hakimi qui centre au second poteau. Mbappé est là pour conclure de près du gauche (0-2, 63e) !

Dans la foulée, c’est Lionel Messi qui entre en jeu à la place de Neymar (66e). Lionel Messi joue pour le PSG, ça y est, et ses premiers ballons sont très simples. La rencontre est âpre et Messi chipe un ballon avant de servir Mbappé, le Français contrôle et tente de lui remettre mais c’est dégagé (78e). Sur un contre rémois, c’est Navas qui est forcé de faire une sortie compliquée mais il y parvient bien (79e). La seconde période est dans l’ensemble pauvre en jeu, avec des Rémois qui donnent beaucoup de coups, mais Paredes ne se laisse pas faire et envoie un énorme tacle sur Munetsi (87e). La fin de match est marquée par quelques tentatives rémoises repoussées par Navas, notamment une bonne frappe croisée, et Paris s’impose finalement 2-0 sans briller ni forcer.

Réactions :

Marco Verratti :

Vous êtes toujours invaincus cette saison et l’emportez sans prendre de but pour la première fois aujourd’hui. Tout roule pour le PSG ?
« Oui, on ne prend de but, c’est ce qu’on cherchait. On voulait bien commencer la saison, au contraire de l’an dernier, où on a mal débuté et ensuite passé la saison à poursuivre les autres. On veut gagner les matches, c’est notre objectif. On peut encore faire mieux, c’est sûr. On a beaucoup de nouveaux joueurs, donc on doit trouver des automatismes afin de jouer un bon jeu. Mais on est contents parce qu’on est professionnels, on donne tout sur le terrain et on gagne des matches. Ce ne sont pas des matches faciles, on l’a vu l’an dernier, parce que toutes les équipes jouent le match de leur vie contre nous. Il faut toujours que l’on soit prêts mentalement et physiquement. »

Kylian Mbappé fait beaucoup de différences, et l’a encore prouvé ce soir avec son doublé. Forcément, vous aimeriez qu’il reste avec vous à Paris ?
« Bien sûr, ça ce sont des choses qui sont entre le club et Kylian. Mais bien sûr qu’on aime jouer avec les plus forts. Kylian a montré ce soir qu’il est un grand attaquant, on gagne 2-0 et il met un doublé. Ce n’est pas aujourd’hui qu’on découvre Kylian, cela fait déjà beaucoup d’années qu’il marque des buts. Parfois, on attend vraiment qu’il rate un match pour lui tomber dessus, mais c’est parce qu’il est un phénomène et tout le monde attend toujours beaucoup de lui. Mais nous, on le connaît. On sait ce qu’il peut nous donner et on est très contents de lui ! »

Mauricio Pochettino:

Comment jugez-vous les 25 minutes jouées par Lionel Messi ce soir ?
« Je pense que cela a été bien ! Je suis très heureux de le voir faire ses débuts, c’était important pour lui. Il est encore loin de sa meilleure forme, mais il s’entraîne déjà très bien. Évidemment, il va être très en forme d’ici quelques semaines, après la trêve internationale. On attend le meilleur de lui ! »

Ce soir, vous devez être très satisfait du pressing de vos attaquants, mais aussi de l’équilibre des trois milieux et de ne pas prendre de but, non ?
« Oui, je pense que c’était important, parce que lors des trois derniers matches, on a encaissé beaucoup de buts. Je crois que le PSG doit encaisser moins de buts, mais bien sûr, on doit encore s’améliorer. Avec le préparateur physique, on va réussir ensuite à faire du meilleur travail. On doit être plus compacts, c’est le défi se présentant devant nous. Parce que travailler comme une équipe, avec onze joueurs très compacts et unis, c’est notre challenge. Avec le talent que l’on a à disposition, c’est ce que l’on doit réussir à faire. On doit croire en cela et le montrer sur le terrain. »

Avec l’effectif que vous avez, vous devez bien dormir, mais vous réveiller avec un sacré mal de tête causé par les interrogations sur qui va jouer, comment et avec qui. Ce n’est pas facile !
« (Rires) Vous le savez mieux que moi (Pochettino s’adresse à Thierry Henry, qui lui a adressé cette question), j’essaye de profiter. Bien sûr, ce sont des joueurs intelligents, avec beaucoup de talent, mais ils savent que seuls onze joueurs peuvent jouer. Le plus important est qu’ils doivent me montrer qu’ils peuvent jouer. Ensuite, on doit trouver la meilleure combinaison possible de tout cela, avec les caractéristiques que nous avons, les joueurs. Parfois, on a besoin de joueurs possédant beaucoup de talent, mais surtout qui doivent se mettre au service de l’équipe. C’est pourquoi c’est une chose très importante se dressant devant nous. C’est un défi que j’apprécie beaucoup de vivre. »

La fin du mercato est prévue dans deux jours, Kylian Mbappé sera-t-il toujours un joueur du PSG mercredi matin ?
« Kylian est notre joueur. Vous savez que le football est accompagné de business et de rumeurs. Je pense que notre président et notre directeur sportif sont très clairs : il est là avec nous. Nous sommes très contents de l’avoir avec nous. Je suis très heureux d’avoir Kylian, il est l’un des meilleurs, l’un des joueurs les plus importants dans le monde du football, donc c’est un cadeau de l’avoir avec nous ! »


Le stade :

Le Stade Auguste-Delaune
Loic
Suivez-moi
Les derniers articles par Loic (tout voir)

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die! Voir la bio de Loic...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.