Souvenirs de Supporters : Olivier

Souvenirs de Supporters : Olivier

Pour ce nouvel épisode quoi de mieux que de se remémorer le déplacement à Naples le 21 Octobre 1992, pour se faire nous donnons la parole à Olivier présent lors de ce match et qui en garde bien sûr un souvenir très fort.

 

Salut Olivier, peux-tu te présenter pour commencer?

Malgré des origines provinciales tant paternelle que maternelle, j’ai toujours supporté mon local football club comme disent les anglais soit le PSG. Habitant en région parisienne, je n’ai d’ailleurs jamais envisagé de m’intéresser à un autre club.

Ma première venue au Parc s’est faite avec mon père en juin 1985 pour une demi-finale de Coupe de France contre Toulouse, club pour lequel mon paternel penchait. J’étais en ¼ de virage et je me souviens bien de ma stupéfaction quand j’ai découvert la pelouse du Parc et le stade dans sa globalité. Ce fut mon seul match en famille car dès l’année suivante, j’allais dans le Kop à Boulogne avec des potes de mon collège.

J’ai  donc eu le privilège d’assister au premier titre de champion du club en 1986 . Une grande histoire commençait alors avec le monde des tribunes ce qui fait qu’aujourd’hui, soit 32 ans plus tard, je construis toujours dans les stades de France et d’Europe.

 

Parfait, je te laisse nous raconter pourquoi ce match à Naples reste un grand souvenir pour toi. 

Toute mon adolescence a été nourrie par les Curva Italiennes qui m’ont fait tant rêver. J’étais abonné à Supertifo, le magazine mythique des ultras de la péninsule, qui constituait dans les années 90 le seul moyen de s’informer sur ce qui se passait là bas. Un autre monde pour un ultra français car ici le mouvement était encore très embryonnaire.

Aux Boulogne Boys, seul et unique groupe auquel j’ai appartenu pendant ma « carrière » à Boulogne, on nourrissait un tropisme très fort pour le mouvement italien et on essayait de produire des tifos de bonne facture pour animer notre partie de tribune voire la tribune toute entière.

Donc, le jour où on apprend qu’on va jouer le Napoli, c’est pour moi et d’autres comme un cadeau tombé du ciel. Dès lors, hors de question de ne pas aller au San Paolo pour voir les deux curve napolitaines que j’avais déjà tant vues (et admirées) sur des photos de Supertifo.

 

 

Alors ce déplacement si enthousiasmant a-t-il été à la hauteur de ton attente ?

Oh que oui ! Pour emprunter aux envolées propres aux méditerranéens je ferais volontiers mienne l’expression : « Voir Naples et mourir ». Bien évidemment le score y a contribué et Mister Georges en particulier mais avoir vu le San Paolo et ses ultras tout en supportant l’équipe de son cœur, c’était grandiose, les photos parlent d’ailleurs d’elles-même Tifos avec cierges magiques d’un côté et fumigènes de l’autre dans les deux curve !

 

 

 

 

A noter que ces animations qui en France aujourd’hui feraient polémiques étaient anodines en Italie. Si vous regardez bien les photos, vous verrez d’ailleurs que les pompiers présents s’étaient juste contentés d’asperger d’eau la piste d’athlétisme pour éviter qu’elle ne soit endommagée.

Côté parisien, on était 60 ultras environ descendus avec l’avion affrété par le club dans lequel voyageaient également des VIP comme Thierry Rey. L’arrivée au stade s’était faite sans encombres, les carabiniers nous ayant demandé seulement de rester silencieux une fois descendus du car pour rejoindre le San Paolo. Par contre, le secteur visiteur (qui est toujours aujourd’hui au même endroit) n’offre pas une belle vue sur la pelouse mais là n’était pas le plus important car je garde vraiment un grand souvenir de ce  déplacement à une époque où le mouvement italien était au sommet de sa gloire avant que des mesures contraignantes (tessera del tifoso qui restreint les déplacements, bâches et matos à faire approuver par la Police avant d’entrer, augmentation des billets) ne viennent casser sa vitalité.

 

 

Merci à toi Olivier pour ce superbe souvenir si bien raconté et un grand merci pour tes photos . 

 

Et vous quels sont vos souvenirs de supporters les amis ?!

Xavier Coulant

Xavier Coulant

Mon premier match au Parc : -> PSG - Lens le 16 Octobre 1984 (4-3) Avec mes grands parents. Un souvenir très vague je n’avais que huit ans Un joueur qui m'a marqué : -> Raï, Pauleta, ou Joël Bats. Un pour chaque époque Un match de légende : -> En live c’est PSG - Steaua Bucarest mais dans l’histoire pour moi c’est PSG - Real Madrid 1993. Mon chant de supporter favori : -> Tout simplement le Paris est magique avec les deux tribunes qui échangent..

2 réflexions sur “Souvenirs de Supporters : Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.