Sélectionner une page

Younousse SANKHARE, le titi a pris son envol

Peu nombreux sont les joueurs à avoir porté les couleurs du Dijon FCO et du PSG. Parmi ceux-ci, le milieu de terrain Younousse Sankharé est d’ailleurs le seul à avoir eu un temps de jeu significatif au sein des deux clubs. Formé au PSG, Sankharé se révèle à l’occasion du match amical largement remporté en juillet 2010 dans le cadre de l’emirates cup face au fc Valence (3/0) et dans lequel il fait étalage de toute sa technique.

Le début de saison difficile du PSG le propulse sur le devant de la scène en compagnie d’autres joueurs du centre de formation. Il connaît son baptême du feu en ligue 1 en entrant en jeu au parc des princes à quelques minutes de la fin du match face à Rennes (défaite 3/1).
Lors du match suivant à Valenciennes (0/0), Sankharé est titularisé à la surprise générale en compagnie de quatre autres joueurs du centre de formation afin de provoquer un électrochoc au sein de l’effectif Parisien. Une semaine plus tard, il est de nouveau titulaire lors de la défaite au parc des princes face à Lyon (3/2). Malgré des qualités techniques indéniables, Sankharé se montre encore un peu tendre pour évoluer au plus haut niveau et les contre-performances accumulées par l’équipe ne l’aident pas. Il profite néanmoins de la fin de saison pour délivrer ses deux premières passes décisives en coupe de France face à Bastia (2/1) et en championnat face à Auxerre (3/1).

Le titi parisien (Ch.Gavelle PSG.fr)

La saison suivante, il profite du turn-over instauré par Paul Le Guen en coupe d’Europe pour connaître quelques titularisations notamment face à Schalke 04 et Santander. Peu satisfait de son temps de jeu, Sankharé rejoint en prêt au mercato hivernal Reims, alors en ligue 2, jusqu’au terme de la saison.
De retour au PSG à l’été 2009, il bénéficie de davantage de crédit auprès du nouvel entraîneur Antoine Kombouaré. Même s’il ne parvient pas à s’imposer comme titulaire, il prend néanmoins part à 22 rencontres de championnat. Le 6 mars 2010, sur le pelouse du stade Félix Bollaert de Lens et une semaine après une terrible défaite subie au parc des princes face à l’OM (3/0), Sankharé se mue en sauveur en égalisant dans les ultimes secondes de la rencontre (1/1), évitant ainsi au club de plonger dans une crise encore plus profonde.

L’été suivant, afin de grapiller davantage de temps de jeu, il s’engage de nouveau en prêt pour un club de ligue 2, Dijon. Il connaît une saison pleine et contribue grandement à la montée du club Bourguignon parmi l’élite.
Sankharé coupe alors définitivement les ponts avec son club formateur et s’engage avec Dijon pour trois saisons. Il se révèle alors véritablement au sein de l’élite malgré une accumulation de cartons jaunes en championnat. Dijon est relégué en fin de saison mais Sankharé n’entend pas poursuivre sa carrière en ligue 2 et va au bras de fer avec ses dirigeants pour obtenir un départ.

Ecarté de l’équipe dans un premier temps, il rejoint Valenciennes en prêt au mois de Décembre 2012, un intermède qui sera perturbé par les blessures et à la suite duquel il s’engage pour trois saison à Guingamp, nouvellement promu parmi l’élite. Titulaire à part entière dans l’équipe de Jocelyn Gourvennec, il réalise trois belles saisons en Bretagne et suscite la convoitise de clubs plus huppés. Il rejoint alors Lille pour quatre saisons mais, insatisfait de son temps de jeu, il rejoint Bordeaux à l’été 2016. Il s’est récemment rappelé au bon souvenir du parc des princes en inscrivant l’un des deux buts girondins lors de la lourde défaite subie par Bordeaux au parc des princes (6/2).

Emmanuel Quéant

Emmanuel Quéant

Supporter du PSG depuis 1990. Abonné en virage au parc depuis 1996. Passionné du PSG et de son histoire, je collectionne les maillots portés par les joueurs du club mais également les programmes, livres, magazines ainsi que les objets marquants en rapport avec l'histoire du club.

Voir la bio d'Emmanuel...
Emmanuel Quéant