Angers – PSG 0-1, 16/01/21, Ligue 1 20-21

Angers – PSG, 16/01/21, Ligue 1 20-21

Mercredi 06.01.2021, Ligue 1, 20ème journée (1ère place) à Angers, au stade Raymond-Kopa :
ANGERS S.C.O. – PARIS ST-GERMAIN F.C. 0:1 (0:0)
Match à huis-clos. Buts : Layvin Kurzawa, 70′. Arbitre : M. Delerue.
L’équipe du PSG : Keylor Navas – Alessandro Florenzi, Marquinhos, Abdou Diallo, Layvin Kurzawa (Presnel Kimpembe, 86′) – Leandro Paredes, Marco Verratti – Angel Di Maria (Ander Herrera, 79′), NeymarKylian Mbappé (Pablo Sarabia, 80′), Moise Kean (Mauro Icardi, 69′). Entraîneur : Jesus Perez.
L’équipe d’Angers : Bernardoni – Manceau, Traoré, Thomas, Doumbia – Coulibaly, Amadou (El Melali, 86′) – Capelle (Thioub, 76′), Fulgini, Pereira Lage (Cabot, 75′) – Diony (Bahoken, 61′). Entraîneur : Moulin.
Avertissements : Marco Verratti, 89′, Neymar, 90’+3′.


Maillot utilisé :

Domicile 2020-21
Maillot domicile 2020-21

Photos du match :

Les Parisiens avant le coup d’envoi (psg.fr)
Angel Di Maria (psg.fr)
Le capitaine Marquinhos balle au pied (psg.fr)
Kylian Mbappé perd son duel face à un Bernardoni qui aura longtemps reculé l’échéance (psg.fr)
Jesus Perez donne ses consignes à Alessandro Florenzi et à Neymar (psg.fr)
La joie de Layvin Kurzawa qui vient de délivrer les Parisiens grâce à une superbe reprise (psg.fr)
Marco Verratti sous les yeux de Marquinhos (psg.fr)

Vidéo (cliquez sur « visionner sur YouTube ») :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Paris arrache trois points qui font du bien

Le PSG se déplaçait sur la pelouse du SCO Angers à l’occasion de la 20e journée de L1 et les Parisiens se sont imposés 1-0 grâce à un but de Kurzawa en seconde période. Les joueurs de Mauricio Pochettino, absent, ont eu bien du mal et s’en sortent bien avec cette victoire vu le peu d’occasions. Paris reprend la tête de la L1 à la faveur de la défaite de Lyon à domicile face à Metz.

Le match :

Sans son coach sur le banc, Paris donne le coup d’envoi dans un 4-2-3-1 clair et Neymar en 10. La première occasion est angevine avec un contre et Fulgini qui décale Capelle. La frappe est directe et Navas doit claquer en corner (2e). Sur le corner bien repoussé, le PSG est dangereux mais Neymar, Kean et Mbappé sont gênés par le terrain. Le match est ouvert et le second tir est angevin sur un centre de Doumbia que Pereira reprend de la tête à côté (6e). Neymar s’excentre côté gauche et centre pour Verratti qui reprend de volée mais c’est contré (11e).

Alors que la partie est cadenassée, Neymar parvient à trouver Mbappé en profondeur qui reprend d’un extérieur pied droit non cadré dans la surface face à Bernardoni (22e). Le Brésilien est encore à la manoeuvre avec un long une-deux avec Di Maria et il frappe mais Thomas dévie en corner de près (26e). Sur celui-ci, Paredes frappe mais c’est dévié et, quelques minutes plus tard, l’Argentin ne fait pas mieux sur un coup franc de loin (29e). Marquinhos ouvre la porte à Diony sur une erreur mais il revient vite et corrige (35e). Le même Diony est trouvé en bonne position et frappe mais Navas capte bien (36e).

Le match se joue sur un tout petit rythme mais Florenzi est bien trouvé par Verratti et il tente un centre très fort que personne ne coupe (40e). Un bon centre de Di Maria voit Kean effleurer le ballon de la tête mais il ne parvient pas à le reprendre (43e). Le PSG gâche aussi une énorme balle de contre juste avant la pause avec Mbappé servi qui va vers le but, il tente une passe mais c’est contré. Fin ratée d’une mi-temps qui l’a été tout autant dans l’ensemble. Et il n’y a pourtant aucun changement à la pause mais Paris joue désormais avec Mbappé en pointe et Kean à gauche.

Kean fait du bien directement et sert Mbappé qui défie Bernardoni et tire à côté mais était hors-jeu (48e). Le SCO répond par un centre parfait pour Diony qui rate complètement sa tête alors qu’il est seul (49e). Un contre d’Angers est aussi très dangereux mais cela se finit par un simple corner provoqué (49e). Di Maria donne aussi un très bon ballon de but à Mbappé mais le contrôle n’est pas bon (51e). C’est encore Angers qui est dangereux sur un centre de Manceau que Diony reprend bien mais Navas réussit un énorme arrêt (52e) !

Le PSG répond par une excellente passe de Neymar pour Mbappé qui va défier Bernardoni en frappant du gauche mais le gardien gagne son duel (55e) ! Le PSG multiplie les coups de boutoir mais il y a toujours un Angevin qui traîne et repousse. Le SCO se montre dangereux par Bahoken qui frappe fort, c’est dévié par Kurzawa et cela passe juste au-dessus (64e). Le PSG ouvre finalement le score sur une action où Paredes trouve Di Maria au coeur du jeu qui décale Florenzi. Le centre est bon et seulement dévié et Kurzawa marque d’une belle volée au second poteau (0-1, 71e) !

Paris a fait le plus dur et continue de mettre le pied sur le ballon pour garder le match à sa main (74e). Le SCO tente de réagir et fait rentrer des joueurs frais alors que Neymar s’empale sur la défense sur un bon contre (77e). Alors que la partie s’est calmée, Neymar enflamme le côté gauche et centre, obtenant un corner qui ne donne rien (83e). Un corner d’Angers est un peu plus dangereux avec Amadou qui sollicite Navas (85e). La fin de partie est hachée par de nombreuses fautes. Un centre angevin fait passer un frisson mais Paris se dégage.

Le PSG s’impose finalement 1-0 à Angers sur la plus petite des marges et peut souffler vu la qualité générale du match.

Les réactions :

Jesus Perez (entraîneur adjoint ayant suppléé Mauricio Pochettino, positif au Covid 19) :

Son analyse de la rencontre :
« C’était très difficile mais on prend les trois points de façon méritée. Angers est une équipe très solide et très bien organisée qui nous a posé des soucis et a démontré pourquoi elle est aussi bien classée. Gagner les trois points a été compliqué face à une très belle équipe mais on est allés chercher cette victoire. »

La prestation de Kylian Mbappé :
« Kylian a été un joueur très important dans la victoire d’aujourd’hui. On a modifié son rôle au sein de l’équipe à différents moments du match et il a ensuite mieux attaqué les espaces, en libérant pour les autres. Il a manqué de réussite dans le dernier geste et dans des un-contre-un mais son implication a été importante et il a sa part dans ce succès. Il s’est dépensé pour l’équipe. »

Quatre attaquants au coup d’envoi : un essai ou idée de moyen terme ?
« La philosophie de Mauricio va au-delà du nombre de joueurs par ligne, elle concerne le plus l’animation de jeu. Il veut aussi mettre les joueurs dans différentes positions au cours d’un match, avoir de la flexbilité pour voir ce qu’ils peuvent apporter. Et selon la partie, les divers moments et les caractéristiques qu’elle demande, on voit en fonction. »

En contact avec Pochettino pendant le match ?
« On a été en contact avec lui aujourd’hui. Il a eu également un contact de deux ou trois minutes avec les joueurs par vidéo avant le match. Nous, on l’a eu avant, pendant, à la mi-temps et après le match par téléphone. Pour la semaine qui arrive, on a discuté par rapport à ce qu’on a fait cette semaine et on continue de discuter pour planifier tout. Le contenu des séances est déjà établi mais il est vrai que ce n’est pas pareil avec ou sans Mauricio. On travaille depuis dix ans ensemble et on sait ce qui nous attend. On va profiter de cette double semaine avec un seul match au programme pour travailler les secteurs où l’on entend progresser, des points spécifiques. On a tout préparé avec Mauricio. »

Ses sensations d’homme sur le banc ?
« La préparation et la planification du match sont les mêmes que d’habitude, c’était déjà fait dans la semaine, et nos rôles, à nous adjoints, n’ont pas changé concrètement. Evidemment, il fallait quelqu’un pour faire passer les messages aux joueurs. Miguel (d’Agostino, l’autre adjoint) et Toni (Jimenez, entraîneur des gardiens) étaient en contact avec Mauricio et on discutait aussi par rapport à ce qu’on voyait comme on le fait d’habitude et ça s’est passé tout à fait naturellement. »

Kaylor Navas :

Un match qu’il fallait gagner avant tout :
« C’est important. Nous avons su souffrir dans les moments où il fallait le faire. C’était un peu compliqué. Il fallait de la patience. Nous avons eu cette patience nécessaire pour remporter les trois points. »

Le genre de match qui fait grandir l’équipe selon vous ?
« Oui, ce sont des matches comme celui d’aujourd’hui qui nous rendent plus forts. Ils nous ont contre-attaqués par moments. Mes coéquipiers ont fait des efforts pour bien défendre, pour essayer d’être solides défensivement. C’est un match qui nous aide grandement à nous améliorer je pense. »

Son arrêt réflexe sur la tête de Diony :
« Tout s’est passé très rapidement. J’étais bien positionné. Je voulais aider l’équipe et c’est ce que j’ai réussi à faire. »

L’apport de Mauricio Pochettino depuis son arrivée ?
« Je crois qu’on essaye de s’adapter au maximum à ses idées. On travaille bien avec Mauricio. On est très motivés. On essaye d’intégrer ses concepts de bloc défensif, de bien sortir la balle, d’être bons en transition. On arrive à appliquer ses idées et on va continuer comme ça. La situation est tranquille, tout se passe bien. Il faut continuer comme ça, avec joie. Il faut travailler, c’est ça le football, mais tout va bien. »


Le stade :

Le Stade Raymond-Kopa en travaux

Loic
Suivez-moi
Les derniers articles par Loic (tout voir)

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die! Voir la bio de Loic...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.