L’histoire du PSG à travers 101 buts – Episode 2

L’histoire du PSG à travers 101 buts – Episode 2

Suite de notre série sur l’histoire du PSG à travers ses buts. Lors de l’article précédent, nous avions laissé Dogliani envoyer le PSG en première division. Place à une autre série de buts qui nous emmènera jusqu’en 1983.

13.Dernier but d’André : PSG-Metz – J3 D1 – 13/08/1974

Meilleur buteur de l’histoire du PSG en activité, l’attaquant inscrit son dernier but avec nous très tôt dans la saison. Le PSG accueille Metz et ne fera pas mieux qu’un match nul 2-2. Christian André, rentré à la 25ème marque son dernier but à la 38ème minute. Ce qui portera son total à 42 buts en 77 matchs. 32 buts en championnat (21 en D3, 9 en D2 et 2 en D1) et 10 buts en Coupe de France. Après ce match, il ne rejouera qu’une fois avec le PSG. Sur la saison 74/75, il disputera seulement 4 matchs de D1 pour 2 Buts.

 

14. Premier but de Dahleb au PSG : PSG – Rennes – J7 D1 – 02/09/1974

Avant de devenir la légende qu’il est, Mustapha Dahleb arrive au PSG en provenance du CS Sedan en 1974 pour 1,35M de francs. (205 000€ actuelles, mais 1M€ en comptant l’inflation). Ce qui était un record pour l’époque. Pour voir ses premiers buts avec les Rouges et Bleus, il faudra attendre le tout début du mois de septembre. Le PSG accueille Rennes et Dahleb marquera les deux buts de la victoire parisienne. (2-1).

Mais son premier but sera inscrit dès la sixième minute, d’une lourde frappe du gauche qui nettoiera la lucarne de Daniel Bernard, futur gardien du PSG pendant une saison en 77/78. Ainsi, avec ce doublé, Dahleb débute sa légende.

 

15.M‘Pelé, meilleur buteur de l’histoire du PSG : PSG-ASSE- J35 D1 – 30/04/1975

Paris accueille les verts de l’ASSE pour cette 35ème journée de D1. Paris arrachera le nul et M’Pelé marquera un but. But qui fera de lui le meilleur buteur de l’histoire du PSG avec 43 buts en 77 matchs. Il détrône ainsi Christian André qui fut meilleur buteur de l’histoire du PSG pendant 752 jours, soit 2 ans et 22 jours.

 

16. Dernier but de l’ère Hechter : Bordeaux-PSG – J25 D1 – 17/12/1977

Paris se déplace sur le terrain des Girondins de Bordeaux pour ce qui sera le dernier match de Daniel Hechter en tant que président du PSG. Mené 1-0 depuis la douzième minute, c’est d’abord Dahleb qui égalisera à l’heure de jeu. Puis, c’est Hervé Porquet qui, à la 85ème viendra donc marquer ce fameux dernier but de l’ère Hechter. Paris gagnera ce match 2-1 et offre une dernière victoire à son président.

 

17. Premier but de l’ère Borelli : Valenciennes – PSG – J24 D1 – 14/01/1978

Hechter, écarté de la présidence et interdit à vie de gestion de club de football, à cause d’une histoire de double billetterie, laisse sa place. Et c’est Francis Borelli, vice-président du club qui prend les rênes. Et pour son premier match en tant que président, il verra Bianchi ouvrir le score dès la quatrième minute. Malheureusement, le PSG s’inclinera 2-1 sur le Terrain de Valenciennes.

 

18. Dernier but de M’Pelé : PSG-SochauxJ29 D1 -20/03/1979

Lors de cette 29ème journée de D1, le PSG reçoit Sochaux et gagne 3-1. M’Pelé ouvrira le score dès la onzième minute et marque son dernier but avec le PSG. Il porte ainsi son total à 95 buts en 217 matchs. Avec le maillot « Hechter », il a marqué, 67 buts en championnat (7 en D2 et 60 en D1). Mais aussi 28 buts en Coupe de France, ce qui est toujours le record du club.

 

 

19. Premier but de RocheteauPSG-MetzJ27 D1 – 26/08/80

Exilé sur l’aile droite de l’AS Saint-Etienne, Rocheteau cherche un autre défi. Pour cela, il accepte la proposition de Peyroche, entraîneur du PSG, qui veut lui donner le poste de numéro 9. Marché conclu et Rocheteau signe à Paris lors de l’été 1980. Il faudra attendre le 26 août et la septième journée pour voir le premier but du numéro 9. Il ouvrira le score de la tête juste avant la mi-temps. Malheureusement, Metz égalisera dès le début de la deuxième mi-temps et le score ne bougera plus.

 

 

20.But qui donne les Tab en finale de CDF82 Finale Coupe de France 1982 – 15/05/1982

Le PSG dispute sa première finale de Coupe de France contre l’AS Saint-Etienne de Michel Platini. Match qui sera d’ailleurs son denier avec les verts avant de rejoindre la Juve. Dans cette finale, c’est Toko qui ouvrira le score (58’) avant que Platini égalise (76’), provoquant ainsi les prolongations. Dans cette prolongation, c’est encore Platini qui viendra marquer et donner l’avantage aux Verts (99’). Alors que le PSG ne trouve pas la faille et que le terme de la rencontre approche Rocheteau surgi. On joue alors les arrêts de jeu des prolongations et l’ASSE se dirige vers la victoire. C’est sans compter sur Surjak qui, distille un ballon entre le point de penalty et la ligne des 6 mètres. Rocheteau est à la réception de ce ballon et va, d’une demi-volée, offrir une séance de Tir au but au peuple parisien.

La foule est en liesse et la pelouse du Parc des Princes est envahie. De son coté, Borelli s’agenouille pour embrasser cette même pelouse. Ce sera donc la première séance des tirs au but de l’histoire de la Coupe de France. Et cette finale, comme vous le savez, c’est Pilorget, après que Baratelli ait stoppé la tentative Lopez, qui viendra l’offrir au PSG. Mais que le but de Rocheteau fut important pour donner le premier trophée de l’histoire du PSG.

 

 

21. Premier but en Europe : PSG-Lokomotiv Sofia 1/16 Retour C2 – 28/09/82

Vainqueur de la Coupe de France contre l’ASSE en 1982, le PSG dispute donc la Coupe des Vainqueurs de Coupe (C2). Pour son entrée en lice dans la compétition, le PSG hérite du Lokomotiv Sofia. Les Parisiens perdront le match aller 1-0 dans la capitale Bulgare et devront inverser la vapeur au Parc. Lors du match retour, c’est Nambatingue Toko qui ouvrira le score dès la 20eme minute. Devenant donc le premier buteur de l’histoire du PSG en Coupe d’Europe. En deuxième mi-temps, Bogdanov égalisera (47’) avant que Bathenay (66’), Toko encore (81’), N’Gom (85’) et Lemoult (89’) scellent la qualification (5-1) pour le tour suivant. Au tour suivant, Paris éliminera Swansea, puis stoppera son aventure en ¼ de finale contre les Belges de Watershei.

 

 

22. Premier but de Susic : Nancy-PSG J21 D1 – 15/01/1983

Arrivé à l’été 1982 et étant Yougoslave, il ne peut débuter au PSG qu’en fin d’année. En effet, la législation yougoslave spécifiée qu’il devait attendre ses 28 ans avant de jouer en dehors du pays. S’il avait joué 35 minutes contre Monaco à la fin de l’année 1982, il débute pour le premier match de l’année 1983. Paris se déplace à Nancy et le score est de deux buts partout depuis la 46ème minute. Dominé, Paris arrachera la victoire sur sa seule action de la deuxième mi-temps. En effet à 10 minutes du terme, Safet Susic viendra tromper Moutier et offrir les trois points au PSG. Le premier but d’une longue série pour le numéro 10 yougoslave.

 

Demain, l’épisode 3…

Prince Owski

Prince Owski

Heureux propriétaire du suffixe -Owski. "Qu’importe : on pourra même me traiter de fou, il n’y a que ces couleurs Parisiennes qui illuminent mon cœur. Et à chaque blessure, il saigne ce cœur-là. Mais il s’enflamme encore." Francis Borelli

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.