Sélectionner une page

Manchester City – PSG, 04/05/21, Ligue des Champions 20-21

Mardi 04.05.2021, Ligue des Champions, 1/2 finale retour à l’Etihad Stadium de Manchester :
MANCHESTER CITY F.C. – PARIS SAINT-GERMAIN F.C. 2:0 (1:0)
– Match à huis-clos. Buts : Mahrez (11′), Mahrez (63′)
L’équipe du PSG : Keylor Navas – Alessandro Florenzi (Colin Dagba, 75′), Marquinhos, Presnel Kimpembe, Abdou Diallo (Mitchel Bakker, 82′) – Leandro Paredes (Danilo Pereira, 75′), Ander Herrera (Julian Draxler, 62′) – Angel Di Maria, Marco Verratti Neymar JrMauro Icardi (Moise Kean, 62′). Entraineur : Mauricio Pochettino.
L’équipe de Manchester City : Ederson – Walker, Stones, Dias, Zinchenko – Silva (Sterling, 82′), Fernandinho, Gündogan – Mahrez, De Bruyne (Jesus, 82′), Foden (Agüero, 85′) Entraineur : P.Guardiola
Avertissements : Ander Herrera (22′), Marco Verratti (71′), Zinchenko (71′), De Bruyne (74′), Presnel Kimpembe (87′), Danilo Pereira (89′)
Expulsion : Angel Di Maria (69′)


Maillot utilisé :

domicile 2020 2021 Europe

Maillot domicile 2020-21


Photos du match :

Le onze de départ (C.Gavelle/PSGfr)

Neymar muselé par les citizens (C.Gavelle/PSGfr)

Marco Verratti sans solution (C.Gavelle/PSGfr)

Herrera aura remplacé Gueye suspendu sans plus de réussite Marco Verratti (C.Gavelle/PSGfr)

Un rouge totalement évitable (C.Gavelle/PSGfr)

Des parisiens éliminés…(C.Gavelle/PSGfr)


Vidéo :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Pas de miracle pour Paris

Le PSG se déplaçait à Manchester City en demi-finale retour de la Champions League et les Parisiens se sont inclinés 2-0 avec un but de Riyad Mahrez au quart d’heure de chaque mi-temps. Paris a été dangereux avant la pause mais pas inspiré puis en difficulté sur la seconde période. L’expulsion de Di Maria à 20 minutes de la fin a sifflé la fin du match, le 3-0 passant près. Le PSG s’arrête en demi-finales.
Le PSG donne le coup d’envoi, en 4-3-3, mais Florenzi se fait découper d’entrée sans que l’arbitre ne dise rien (1e) ! La pelouse est détrempée et les premiers ballons sont compliqués. Après Florenzi, c’est Di Maria qui se fait arracher le pied mais M. Kuipers ne dit toujours rien (2e) ! Les premières frappes sont parisiennes mais contrées dans la surface (5e). Paris pousse fort et Diallo récupère un long ballon haut, il centre et Zinchenko repousse de l’épaule. L’arbitre accorde d’abord un penalty puis change d’avis (7e). Alors que Paris est très bien rentré dans la partie, c’est City qui ouvre le score : long ballon d’Ederson pour Zinchenko, il centre en retrait pour De Bruyne qui frappe, c’est repoussé sur Mahrez qui conclut seul de près (1-0 ,11e).

Le PSG tente de repartir après ce coup dur et Diallo envoie un centre au premier poteau que personne ne coupe (14e). Dans la foulée, c’est Neymar qui s’infiltre et provoque un bon coup franc. Le Brésilien le frappe mais c’est dévié en corner et ce dernier ne donne rien (16e). C’est récupéré par Neymar et Verratti qui combinent et Di Maria est servi. Son centre au second poteau est pour la tête de Marquinhos mais le cuir finit sur la barre (17e). Dans la foulée, et sur un ballon mal relancé par Bernardo Silva, Di Maria récupère et tente de loin mais c’est juste à côté alors qu’Ederson était battu (19e) !

Peu à peu, le match s’équilibre, les deux équipes se rendent coup pour coup et Di Maria se retrouve à centrer pour Herrera mais c’est trop long (27e). City répond par une belle passe de Foden pour De Bruyne que Florenzi dégage en corner (28e). Cela ne donne rien mais c’est encore De Bruyne qui tente sa chance de loin, largement au-dessus (30e). Un bon mouvement amène un centre de Florenzi mais Di Maria et Neymar se gênent (31e). Une belle possession parisienne se finit par une frappe du gauche de Herrera au-dessus (36e).

Un temps fort parisien malheureusement coupé par une mauvaise passe et City peut alors respirer et reprendre le ballon, avec Di Maria qui se fait reprendre à 1 contre 4 (41e). Foden s’infiltre aussi et parvient à créer du danger mais Navas capte bien (42e). Le PSG pousse en fin de mi-temps et Herrera envoie un centre dans les 6m que Dias repousse de la tête en corner. Di Maria le tire mais c’est repoussé (44e). Le PSG pousse en cette fin de mi-temps mais il y a toujours un Citizen pour repousser les centres parisiens (45e). Au contraire, City a une bonne occasion par Mahrez qui frappe en angle très fermé, Navas repousse sur Silva qui frappe mais Kimpembe dévie heureusement en corner (45e+2). A la pause, Paris peut déjà se mordre les doigts, les Parisiens ont eu la possession mais ont manqué de justesse dans la surface face à des Citizens qui jouent surtout en défense.

Aucun changement n’a lieu et cela repart sur une pelouse purgée de sa grêle. Le PSG tente de repartir de l’avant mais une frappe de Di Maria est contrée (48e). Foden pense avoir une balle de 2-0 qui est heureusement repoussée par Navas puis un hors-jeu est sifflé ! Dans la foulée, c’est encore Foden qui sollicite Navas et le gardien est solide. Cela part ensuite sur un contre parisien et Neymar s’avance avant de frapper mais est contré sur les 6m (55e).

Alors que Paris est moins bien, un contre parisien part et Di Maria centre au second poteau pour Icardi qui est devancé. Di Maria recentre, c’est repoussé sur Herrera qui envoie une superbe volée mais Dias réussit un incroyable contre (61e) ! Alors que Pochettino tente le tout pour le tout avec Kean et Draxler pour Icardi et Herrera, un contre part et Foden parvient à centrer pour Mahrez qui est seul au second poteau (2-0, 63e).

Le PSG n’abandonne pas mais la frappe de Paredes est largement au-dessus (66e). Sur un ballon gratté par Florenzi, c’est Draxler qui s’avance vers le but et frappe mais Dias contre encore (66e). Paris continue de centrer, encore et toujours, mais il y a toujours un Citizen qui repousse, que ce soit dans le jeu ou sur corner (68e). Le PSG perd même Di Maria sur un mauvais geste de l’Argentin sur Fernandinho (69e) ! Le ton se durcit sacrément sur le terrain et les cartons pleuvent alors que les Parisiens perdent les pédales.

A l’entame du dernier quart d’heure, Paris est sur un fil et proche du 3e but quand Foden accélère et va vers le but, il s’excentre de Kimpembe et frappe mais c’est le poteau qui repousse (77e). Sur un ballon mal relancé, c’est Danilo qui doit intervenir en catastrophe. Le PSG est dans le flou et Dagba rate une relance compliquée. Cela revient sur Foden qui frappe mais Navas se couche bien et repousse (80e). Paris est à l’agonie et Silva se balade dans la défense mais Kimpembe sauve les meubles (81e). Alors que le 3-0 est proche à plusieurs reprises, Paris a une bonne balle de contre mais Neymar tergiverse trop dans la surface au moment de trouver Marquinhos (89e).

Neymar s’arrache pour provoquer un dernier coup franc, sur une nouvelle faute de Fernandinho, mais le tire largement au-dessus et Paris s’incline logiquement 2-0 à Manchester. Les Parisiens ont perdu le fil sur la durée après une première période où ils n’ont pas su concrétiser leur domination collective.

Les réactions :

Mauricio Pochettino : « Si on analyse les deux matches, on a dominé une équipe très difficile à maîtriser. Vous avez besoin d’un petit pourcentage de chance pour marquer dans les moments clés. Je me sens fier et je félicite Manchester City. Je suis déçu, parce qu’on méritait mieux. Mais Manchester City a été plus clinique que nous. Ils ont marqué les buts qu’il fallait, on a joué le match qu’on voulait avec le plan voulu. C’est un peu décevant évidemment, car l’objectif était d’aller en finale. »

« On doit être positif, c’est difficile après une élimination, vous devez avoir ce processus en tête, rester calme, analyser la situation… On est arrivés ici en ayant battu Barcelone et le Bayern. C’est dommage de ne pas arriver en final mais, l’équipe n’a jamais abandonné, elle s’est battue jusqu’au bout. On a joué à dix contre onze aussi à l’aller et au retour pendant 35/40 minutes, c’est un gros désavantage. Ce n’était pas pour nous. On va y retourner en étant fort, le club et les joueurs seront prêts à gagner les matchs qu’il reste. On sera prêt ».

Leonardo : « On a parlé de ça (des insultes de l’arbitre, ndlr). C’est tellement clair que je ne commente même pas. C’est dommage. Je pense qu’il y a eu beaucoup de situations qui n’étaient peut-être pas bien gérées. »

« On ne peut pas oublier ce qu’on a fait sur les deux dernières années. On est arrivé en finale et on a perdu 1-0 contre une équipe qui a tout gagné. Cette année, on a éliminé le Barça et le Bayern. L’objectif est toujours de gagner. Notre parcours nous a mis comme un vrai candidat pour gagner la Ligue des champions. On doit continuer, garder la base. Ça a été une année très compliquée. On doit être satisfait. »

Marquinhos : « C’était un match où on a essayé de tout donner. On a bien débuté la partie, avec un pressing très haut, mais ça se joue sur des détails, ils ont tenu, bien défendu, et sur une action ils marquent le but du 1-0 qui nous met en difficulté. En deuxième période on a essayé de pousser aussi, et on prend un deuxième but qui nous tue vraiment. Il faut réfléchir aux choses que l’on doit vraiment améliorer. Cette saison on s’arrête en demie… »


Le stade :

Le Etihad Stadium


Remi