PSG – Marseille 2-1, 17/04/22, Ligue 1 21-22

PSG – Marseille 2-1, 17/04/22, Ligue 1 21-22

Dimanche 17.04.2022, Ligue 1, 32ème journée (1ère place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – OLYMPIQUE DE MARSEILLE  2:1 (2:1)
– 46 000 spectateurs environ. Buts : Neymar, 12′, Caleta Car, 31′, Kylian Mbappé, 45’+5′ sur penalty. Arbitre : M. Letexier.
L’équipe du PSG : Gianluigi DonnarummaAchraf Hakimi, Marquinhos, Presnel Kimpembe, Nuno MendesDanilo Pereira, Marco Verratti (Sergio Ramos, 88′), Idrissa Gueye (Georginio Wijnaldum, 80′) – Lionel Messi, Kylian Mbappé (Mauro Icardi, 92′), Neymar. Entraîneur : Mauricio Pochettino.
L’équipe de Marseille : Lopez – Rongier (Lirola, 77′), Saliba, Caleta Car (Bakambu, 93′), Luan Peres – Gerson, Kamara, Guendouzi, Gueye – Under (Harit, 46′), Payet. Entraineur : Sampaoli.
Avertissements : Marco Verratti, 17′, Gerson, 21′, Nuno Mendes, 37′, Idrissa Gueye, 46′, Neymar, 55′, Kylian Mbappé, 90’+1′, Gianluigi Donnarumma, 90’+2′.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2021-22

Photos du match :

Les Parisiens avant le coup d’envoi (psg.fr)
12ème minute, ouverture du score de Neymar d’une superbe reprise sur une excellente ouverture de Marco Verratti (psg.fr)
Marquinhos et Presnel Kimpembe : c’est l’arrière-garde parisienne qui est à la lutte avec Lopez (psg.fr)
Kylian Mbappé donne un avantage définitif au PSG sur penalty (psg.fr)
Montée d’Achraf Hakimi (psg.fr)
La joie de Gianluigi Donnarumma au coup de sifflet final (psg.fr)

Vidéo (cliquez sur « Regarder su YouTube ») :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Ce Paris rend même fade un Classique gagné

Le PSG accueillait l’OM dans le cadre de la 32e journée de L1 et les Parisiens se sont imposés 2-1 grâce à des buts de Neymar en début de match et Mbappé sur penalty juste avant la pause, Caleta-Car ayant égalisé à la demi-heure de jeu. La rencontre a dans l’ensemble été d’un niveau très pauvre, avec certes plusieurs buts refusés pour des hors-jeu mais surtout deux équipes très peu inspirées techniquement.

Le match :

Le PSG donne le coup d’envoi face à un OM visiblement à 5 derrière. Paris tente un long ballon vers l’avant mais cela ne donne rien et l’OM prend le ballon, jouant la prudence (1e). Paris se met à presser et met l’OM en difficulté (3e). Le début de partie est mou et chaque équipe veut éviter les erreurs (5e). L’OM tente bien de s’infiltrer sur la droite mais Mendes mange Under dans le duel (8e). Alors que Paris n’est pas vraiment dangereux, Verratti réussit une ouverture en profondeur que Neymar reprend de façon acrobatique et il lobe Pau Lopez venu à sa rencontre (1-0, 12e) !

La partie s’emballe un peu et Paris presse mais Marseille s’en sort avant que Verratti ne coupe le contre d’un joli tacle. Le PSG rate malheureusement ensuite le contre qui s’annonçait (14e). Malgré ce but encaissé, l’OM joue toujours aussi lentement et Paris contrôle donc la partie tranquillement, forçant même Pau Lopez à jouer au pied (18e). Sur un ballon chipé au milieu, Danilo parvient à envoyer Mbappé en profondeur mais il rate complètement son duel alors qu’il semblait bien hors-jeu (20e). Le PSG commence à faire mal et Gerson provoque un excellent coup-franc en fauchant Messi (21e). L’argentin tente sa chance, très au-dessus (23e). L’OM ne fait absolument rien du ballon mais Paris le rend trop vite également (28e).

Marquinhos en vient à concéder un corner sur un centre mais Paris se dégage puis en concède un autre (30e). Sur celui-ci, Donnarumma se déchire complètement, cela retombe sur Caleta-Car qui marque de près après avoir suivi (1-1, 31e) ! Le PSG tente immédiatement de réagir et Neymar provoque un coup franc axial après avoir percuté (33e). Il le tire directement et Pau Lopez doit se détendre pour repousser (34e). Sur le corner qui suit, cela revient sur Marquinhos qui délivre un excellent centre pour Mbappé dont la tête passe juste à côté mais il était hors-jeu (35e).

Le ton monte sur le terrain mais Neymar et Mbappé réussissent un joli une-deux conclu par une reprise acrobatique ratée du français (38e). Mbappé réussit une jolie talonnade dans la surface, Verratti dévie et Neymar frappe de volée mais ce n’est pas cadré (39e). Le PSG pense reprendre l’avantage par Messi lorsque Mendes le trouve en retrait mais le portugais était hors-jeu au départ (41e). Neymar gâche aussi une énorme balle de 2-1, servi par Messi, mais il était là encore hors-jeu (44e).

Une jolie action entre Messi, Neymar et Mbappé aboutit à une frappe mais c’est repoussé en corner ! Sur celui-ci, Neymar dribble et frappe, une main est demandée mais non accordée et le contre part mais Marquinhos veille (45e+1). Dans la foulée, Messi marque mais il est largement hors-jeu avant que le VAR n’intervienne pour la main (45e+2) ! Le pénalty est finalement accordé après revisionnage et Mbappé va s’élancer ! Il tire fort de façon croisée et trompe Lopez qui était parti du bon côté (2-1, 45e+5). La mi-temps est sifflée dans la foulée et Sampaoli change ses plans dès la pause avec l’entrée de Harit pour Under.

La seconde période recommence avec un carton pour Gueye alors que Mendes venait de se faire tacler durement la cheville et le portugais reste au sol avant de se relever (47e). Sur un contre, Mbappé s’échappe et centre en retrait mais Peres dégage devant Messi qui arrivait (51e). Paris tente de jouer vite vers l’avant mais les hors-jeu parisiens sont nombreux (53e). Sur une action rapide, c’est Marquinhos qui signe un très bon retour (55e). Dans la foulée, Neymar est averti pour un tacle sur lequel il ne touche pourtant absolument pas Guendouzi (56e)… Sur un corner, Hakimi lance un gros contre mais il rate sa dernière passe du gauche vers Mbappé (59e).

Après l’heure de jeu, la partie est très pauvre et se joue au milieu avec deux équipes incapables de construire quoi que ce soit de convaincant (65e). Le match est d’un niveau technique affligeant et les attaques avec des pertes de balle se succèdent des deux côtés (73e). Un ballon génial de Messi pour Mbappé éclaire enfin le match mais le français est hors-jeu alors qu’il avait été rattrapé dans la surface (74e). L’argentin réussit un nouveau miracle dans la foulée, driibblant quatre joueurs avant de trouver Mbappé qui marque mais le français est hors-jeu au départ encore une fois (76e) ! Le PSG tente à peine d’attaquer et l’OM fait à peine mieux, ne parvenant même pas à contrer. Verratti offre toutefois un coup franc intéressant à l’OM d’une faute évitable et Payet le tire au second poteau pour Saliba qui égalise, seul. Le défenseur semble toutefois hors-jeu et le VAR intervient, confirmant qu’il est bien hors de position…

Pour les dernières secondes, Ramos remplace Verratti (88e). L’espagnol se signale d’entrée par un dégagement au loin pour faire souffler son équipe (90e). Donnarumma réussit bien une sortie importante loin de son but mais il fait ensuite n’importe quoi (92e) !!! Messi lance bien une bonne attaque mais Neymar joue mal le coup (94e). Sur un ballon contré, Kimpembe s’arrache mais il ne parvient pas à sauver le corner (95e). Icardi dégage heureusement au premier poteau. Il gâche en revanche complètement le contre qui suit (96e)… Wijnaldum réussit en revanche une tête très importante dans la surface sur le dernier centre et Paris gagne ainsi un tout petit classique.

Réactions :

Marquinhos :

Paris n’a pas fait un grand match mais s’impose tout de même 2-1. Que retenez-vous ?
« La victoire, la victoire. C’est un match qu’il faut gagner. Si c’est avec un bon jeu, tant mieux, mais Marseille est notre plus grand rival, le deuxième du championnat. Nous ne voulons pas bien jouer mais perdre, nous voulions seulement prendre les trois points et gagner ce match. »

Avec cette victoire, vous vous rapprochez encore du dixième titre de champion du club.
« Oui, c’est cela. C’est toujours trois points de plus, surtout face à un concurrent direct qui se bat également pour le titre. Nous avons montré que nous ne voulons rien lâcher, et que le titre se jouera avec nous. »

L’ambiance du Parc des Princes était très étrange ce soir. Comment l’avez-vous vécu sur le terrain ?
« Oui, il n’y avait pas d’ambiance. Franchement, je ne m’y attendais pas, c’était un Classique. C’est un match où il faut tout mettre de côté selon moi. Ce n’était pas le moment de faire cela. Nous le comprenons, ils ont leurs arguments, surtout s’ils n’ont pas encore eu de réponse. Mais il fallait laisser la fierté et l’orgueil de côté ce soir. Ils ont fait leur choix, mais en tant que joueur, je ne suis pas d’accord. »

Mauricio Pochettino :

Une victoire dans un match comme celui-ci n’est jamais anodine. Êtes-vous satisfait de la manière, de la performance globale de votre équipe ?
« Le plus important état de gagner, de prendre les trois points. Je pense que nous pouvons encore progresser, jouer mieux. En première période, nous avons bien joué et nous nous sommes procuré des occasions. Nous leur avons ensuite offert la possibilité de revenir dans le match avec ce but en fin de première période. Nous nous sommes créé quelques occasions et nous avions le contrôle du match après cela. Je pense que nous méritons la victoire dans l’ensemble. »

Comment faire pour tenir vos joueurs dans le bon cap jusqu’au terme de la saison ? Les fins de championnat ne sont jamais évidentes.
« Pour le moment, cela n’est pas fait (la course au titre). Quinze points, c’est bien, mais nous devons encore gagner un match. Cela va sans doute être difficile, mais c’est l’opportunité de lancer quelques jeunes joueurs pour le futur du club, c’est important aussi bien pour eux que pour Paris. Cela va leur donner l’opportunité d’engranger des minutes en Ligue 1. Ce sera important de garder cette motivation par plusieurs moyens. Je pense que nous trouverons la manière de garder concernés même les plus fatigués pour cette fin de saison. Les équipes que nous jouerons seront de leur côté encore en course pour quelque chose. »

Vous disposez de deux excellents gardiens, mais qui alternent d’un match à l’autre. Êtes-vous pour ou contre la rotation dans le but du PSG ?
« Je pense que c’est une situation difficile pour les joueurs en premier lieu. Nous possédons les meilleurs gardiens du monde, on l’avait déjà avec Navas, mais encore plus en ajoutant Donnarumma. C’est bien pour le futur du club, mais la difficulté concerne le staff technique, qui doit gérer cette situation. Vous devez choisir si vous alternez entre les deux, ou alors en choisir l’un ou l’autre. Ce sont des débats incessants. Il y aura toujours des personnes opposées à vos décisions. Je pense que notre manière de gérer ce sujet a été la meilleure possible. »

Pourquoi avoir fait sortir Kylian Mbappé avant la fin du match ? Nous sommes habitués à le voir terminer toutes les rencontres ces derniers mois
« (Rire) Je crois que c’était un moment propice à ce changement avec Mauro. Pour la standing ovation ? Non, parce que Mauro défend bien sur les corners et c’est ce qu’il a fait sur les 6 ou 7 dernières minutes. C’était important pour moi de l’avoir sur le terrain pour que l’équipe garde l’avantage au score. »

Neymar avait de l’envie et pressait énormément en première mi-temps. Il s’est un peu perdu après la pause, mais le bilan est bon ce soir.
« Oui, depuis quelques matchs, il progresse énormément et est de mieux en mieux. Je suis très content de son travail et de son engagement. Il s’implique énormément. Il a un talent incroyable. Il a fait un très bon travail. C’était une saison pas simple à gérer pour lui, entre la Copa America qui l’a privé de préparation, et sa blessure ensuite. Il essaye de donner le meilleur de lui-même et il l’a prouvé grâce à sa performance du soir. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Loic
Suivez-moi
Les derniers articles par Loic (tout voir)

Loic

Fan du club depuis toujours, présent au Parc et en déplacement de 1988 à 2010. PSG ´till I die! Voir la bio de Loic...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.