Toulouse – PSG 0-1, 31/03/19, Ligue 1 18-19

Toulouse – PSG 0-1, 31/03/19, Ligue 1 18-19

Dimanche 31.03.2019, Ligue 1, 30ème journée, à Toulouse au Stadium municipal :
TOULOUSE F.C. – PARIS ST-GERMAIN F.C. 0:1 (0:0)
– 27 147 spectateurs. Buts : Kylian Mbappé (74′). Arbitre : M. Delerue
L’équipe du PSG : Alphonse Areola – Thilo Kehrer, Marquinhos, Presnel Kimpembe – Layvin Kurzawa (Moussa Diaby, 62′), Juan Bernat, Leandro Paredes, Christopher Nkunku (Marco Verratti, 62′), Colin Dagba (Thiago Silva, 73′) – Eric-Maxim Choupo-Moting, Kylian Mbappé. Entraineur : Thomas Tuchel
L’équipe de Toulouse : Reynet – Amian, Shoji, Jullien, Sylla – Sidibé (Garcia, 74e), Cahuzac, Sangaré – Durmaz (Mubele, 82e), Gradel – Sanogo. Entraineur : Casanova
Avertissements : Sangaré (8′), Sidibé (25′), Kehrer (36′)


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2018-19

Photos du match :

Layvin Kurzawa monte en puissance au fil des matchs (Getty / PSG.fr)
Contrairement à Choupo Moting, clairement dans le dur à Toulouse…(Getty / PSG.fr)
Tentative acrobatique de Kylian Mbappé (Getty / PSG.fr)
Auteur quelques minutes plus tard du but victorieux ! (Getty / PSG.fr)
Les deux champions du monde Mbappé et Kimpembe (Getty / PSG.fr)
Le parcage parisien à Toulouse

Vidéo (cliquez sur « Visionner sur Youtube ») :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Forcément signé Mbappé

Le PSG affrontait le Toulouse FC ce dimanche soir à l’occasion de la 30ème journée de Ligue 1 et le club parisien s’est imposé 1-0 grâce à un but superbe de Kylian Mbappé en milieu de seconde période. Comme d’habitude, le génie parisien a fait basculer le match alors qu’Areola avait su maintenir son équipe à 0-0.

C’est finalemenet un 3-1-4-2 avec Bernat et Nkunku en relayeurs et Paris est vite dans le match avec Choupo-MOting qui déborde et centre mais un Toulousain repousse. Toulouse se montre aussi avec une frappe de loin de Durmaz au-dessus (2e). Le Tef’ veut faire le match et presse haut en ce début de partie (4e). Un contre violet part même mais Kehrer coupe bien (5e). Alors que le jeu est au milieu du terrain, Sangaré envoie une semelle terrible sur Paredes qui reste au sol (8e). Alors qu’un bon centre toulousain est bien repoussé par Marquinhos, le contre part et Mbappé remonte jusqu’à la surface avant de frapper. Reynet repousse sur Choupo-Moting qui tire au-dessus alors qu’il est à 5m des buts (17e) !

Le PSG a le ballon et tente d’attaquer mais c’est dur face à un bloc toulousain bien en place et deux corners consécutifs de Paredes sont par exemple bien repoussés (22e). En réponse, Durmaz trouve Sanogo dans la surface mais la reprise acrobatique est captée par Areola sans souci (24e). Toulouse continue de faire des grosses fautes et c’est un petit miracle que Sangaré n’écope pas d’un deuxième avertissement pour une nouvelle agression sur Bernat (29e). Les Violets jouent aussi un bon contre mais c’est Kimpembe qui est le plus solide (31e). Côté PSG, c’est Mbappé qui éclaire le jeu mais sa déviation géniale pour Choupo-Moting est repoussée en corner. Sur celui-ci, Paredes let ire parfaitement et Kimpembe reprend malgré la sortie de Reynet. Cela file vers le but et Marquinhos pousse au fond. La vidéo est finalement appelée et le but refusé car Marquinhos est hors-jeu, même si ce n’est pas clair si c’est Kimpembe ou Reynet qui lui donne le ballon !

Toulouse est tout aussi dangereux de la tête sur corner et Jullien envoie une tête croisée de très près mais Areola repousse par miracle en corner sur sa ligne (37e) ! Paris a le ballon mais il est dur de s’approcher de la cage adverse et Paredes tente donc sa chance de loin, sans attraper le cadre (42e). Alors que la partie est interrompue par un supporter entré sur la pelouse, Bernat envoie un très bon centre dans la surface mais c’est repoussé et Toulouse contre mais Marquinhos assure une excellente couverture (45e+2). A la pause, le 0-0 n’est pas illogique vu le peu d’occasions.

Aucun changement n’a lieu et la partie repart avec une tentative de Choupo-Moting peu dangereuse et facilement captée (47e). La partie manque de basculer peu après le début de cette seconde mi-temps quand Sanogo défie Areola mais le gardien gagne son duel du pied face à l’avant-centre de façon autoritaire. Dans la foulée, c’est Durmaz qui tente sa chance mais le gardien se couche bien (52e). Paris est globalement plus mis en danger dans cette seconde période et Toulouse pousse, forçant Kehrer à concéder un corner (58e). Mbappé est toujours menaçant mais sa reprise acrobatique sur un bon centre de Dagba est au-dessus (59e).

A l’heuer de jeu, Tuchel craque et sort Kurzawa et Nkunku pour Verratti et Diaby, réorganisant son équipe au passage. Il ne faut pas longtemps à l’Italien pour décaler Dagba côté droit qui centre sans contrôle. Mbappé est tout proche de marquer mais il est trop petit pour reprendre de la tête (66e) ! Le PSG a aussi une bonne opportunité sur un coup-franc lointain de Paredes mais il n’attrape pas le cadre (72e). L’action suivante est la bonne : Kehrer est trouvé côté par Choupo-Moting et il centre pour Mbappé qui enchaîne un contrôle superbe et une demi-volée imparable et superbe (0-1, 74e) !

Le plus dur est fait mais Paris tente de faire le break mais la talonnade de Mbappé dans la surface est reprise (78e). Le Téfécé semble avoir laissé passer sa chance avec ce but mais Garcia, tout juste entré, provoque un corner sur un bon dribble (81e). C’est encore un corner que Mubele provoque mais le PSG les gère bien et se dégage (85e). Le break n’est pas vraiment au coeur des priorités mais Bernat s’arrache pour monter et centre. La tête de Choupo-Moting est malheureusement très ratée (89e). Diaby tente aussi de secouer son aile gauche mais son centre en retrait n’est pas assez précis (91e). Mbappé s’amuse aussi sur le flanc avant de rentrer dans la surface et de centrer pour Bernat mias Jullien dégage dans les 6m (92e). Mbappé passe aussi tout près du doublé suite à un gros débordément de Diaby mais c’est repoussé de très près.

Paris s’impose finalement grâce à un but de l’inévitable Mbappé.

Marquinhos  : « On connait le contexte ici. Toulouse se bat jusqu’au bout. Il fallait être patient, en restant actifs. Il fallait aller chercher le ballon devant. On a essayé de jouer en profondeur, en tentant de trouver Mbappé. C’est bien. C’était un match pour retrouver les automatismes. Il faut du temps, et on a essayé de le faire. Les jeunes répondent présent et font de bons entrainements. Le coach leur fait confiance. On essaye de les aider. Le titre ? On a deux trophées à aller chercher. Si on arrive à le faire dès dimanche, ça serait bien. Mais y a une demie avant. Les trophées ramènent de la joie ».

Thomas Tuchel : « Ce n’est jamais facile après une trêve. Beaucoup de nos joueurs ont été sollicités pendant cette coupure internationale et il y avait un peu de fatigue chez certains. On a été sérieux, et on s’est comporté en équipe et c’est quelque chose que j’apprécie. On a su rester ensemble.
Toulouse joue long avec des duels aériens, mais on a répondu présent. Je suis heureux de la mentalité affichée. Il pourrait y avoir plusieurs raisons de se relâcher, notamment avec l’avance que nous avons en championnat (20 points sur Lille), mais personne ne le fait et j’aime ça. »

 


Le stade :

Le Stadium Municipal

Remi

Remi

Sudiste à l'esprit contradictoire amoureux de Paris et du PSG depuis mon enfance. Nostalgique à mes heures perdues, j'aime me souvenir de nos belles heures et savoure ces grandes années. Avec "Histoire du PSG" je me régale chaque jour autour des rouge et bleu. Voir la bio de Rémi...

Une réflexion sur “Toulouse – PSG 0-1, 31/03/19, Ligue 1 18-19

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.