Sélectionner une page

Le Ballon d’or du PSG est…!

Un panel de 100 personnes (l’équipe rédactionnelle du site, supporters, journalistes, sites partenaires, personnalités…) ont voté pour élire le Ballon d’Or du PSG parmi 30 nominés ! Les voix ont offert une course serrée entre plusieurs légendes du club mais les scrutins ont parlé et le vainqueur est…

Les 30 joueurs pré-sélectionnés : Dominique Bathenay, Carlos Bianchi, Edinson Cavani, Mustapha Dahleb, Angel Di Maria, Jean Djorkaeff, Jean-Pierre Dogliani, Luis Fernandez, David Ginola, Vincent Guérin, Zlatan Ibrahimovic, Bernard Lama, Paul Le Guen, François M’Pelé, Scherrer Maxwell, Blaise Matuidi, Kylian Mbappé, Nenê, Neymar Jr, Jay-Jay Okocha, Pedro-Miguel Pauleta, Raï, Dominique Rocheteau, Ronaldinho, Jérôme Rothen, Thiago Silva, Safet Susic, Candido Valdo, George Weah.

Déroulement : Les 100 votants ont choisi 3 joueurs pour leur attribuer 1 voix à chacun puis ont offert un vote bonus à l’un des 3 joueurs sélectionnés (leur légende).

 

LE CLASSEMENT COMPLET 

 

  • Dominique Bathenay, Angel Di Maria, Jean-Pierre Dogliani, Vincent Guérin, Paul Le Guen, François M’Pelé, Blaise Matuidi, Scherrer Maxwell, Nenê et Marco Verratti n’ont pas obtenu de voix, le classement démarre donc aux joueurs ayant obtenu à minima 1 vote.

 

LE TOP 10 :

 

 

Depuis 2012 : 259 matchs, 16 buts – 5 passes

Palmarès : 5 Ligue 1 (2013, 2014, 2015, 2016, 2018), 4 Coupes de France (2015, 2016, 2017, 2018), 5 Coupes de la Ligue (2014, 2015, 2016, 2017, 2018), 6 Trophées des Champions (2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018)

Capitaine de l’AC Milan et de la Seleção à son arrivée, Thiago Silva est considéré comme le meilleur défenseur du monde à son arrivée. Il débarque comme le capitaine charismatique de la sélection brésilienne devient celui du PSG seulement 2 mois après ses débuts. Adoré par tous les fans du Paris SG, il a mené le club vers 4 titres de champion de France, tout en battant le record de meilleur défense de l’histoire du club. Cette saison, « O Monstro » est devenu le recordman de matchs comme capitaine, et est déjà le joueur comptant le plus gros palmarès de l’histoire du club.

T.Silva, le plus gros palmarès de l’histoire du PSG (Iconsport)

 

 

Depuis 2017 : 49 matchs – 44 buts, 24 passes

Palmarès : 1 Ligue 1 (2018), 1 Coupe de France (2018), 1 Coupe de la Ligue (2018)

La nouvelle étoile du PSG. En devenant la recrue la plus onéreuse de l’histoire (222M€) il a permit au PSG de devenir, un temps, le centre du monde du ballon rond. Les yeux étaient tous rivés sur sa présentation en grande pompe au Parc des Princes. Il incarne le futur du club, et l’espoir de millions de fans des rouges et bleus. Après une saison faite de gestes de génie et d’une grosse blessure, le numéro 10 monte maintenant en puissance et prend les commandes du club en affichant un niveau exceptionnel lors des grands matchs. Probablement le joueur le plus talentueux ayant porté le maillot du PSG. A lui de continuer d’en écrire l’histoire…Car c’est simple, personne n’a jamais aussi souvent été décisif avec plus d’un geste par match depuis son arrivée.

Neymar, le génie brésilien déjà dans le coeur des parisiens

 

 

1992 – 1995 : 138 matchs, 55 buts – 11 passes

Palmarès : 1 Ligue 1 (1994), 2 Coupes de France (1993, 1995), 1 Coupe de la Ligue (1995), 1 Ballon d’or (1995)

“La petite fourmi qui va partout” comme il est appelé dans sa jeunesse dans son village, rejoint le PSG en 1992 après 4 années réussies à l’AS Monaco. “Mister George” a brillé en coupe d’Europe où il a inscrit la bagatelle de 16 buts en 25 rencontres, notamment un slalom d’anthologie face au Bayern Munich. Après une coupe de France en 1993 et le titre de champion 1994, il rejoint l’AC Milan, pour ce qui fut considéré comme une trahison par les supporters Parisiens. Le joueur, invité sur le plateau de BeIn SPORT, témoignait encore de sa rancœur envers les supporters. Il aura tout de même inscrit 55 buts en 138 matchs au Paris SG.

 

 

1974 – 1984 : 310 matchs, 98 buts – 85 passes décisives

Palmarès : 2 coupes de France (1982 – 1983)

Premier véritable “Fuoriclasse” de l’histoire du Paris Saint-Germain, Mustapha Dahleb a voué une fidélité sans faille pendant 10 saisons au PSG. Transfert record en D1 lors de son arrivée en 1974 pour 1.35M de francs, l’international algérien est devenu le chouchou du public en l’émerveillant à chacun de ses coups de maître. Vainqueur des coupes de France 1982 et 1983, son immense talent lui a permis de devenir le Fennec du siècle en 2001 (meilleur joueur algérien de tous les temps).

Mustapha Dahleb, les supporters du PSG se souviennent (M.Barrault)

 

 

2001 – 2003 : 77 matchs, 25 buts – 22 passes

Aucun titre remporté au PSG, mais pourtant dans la légende du club. Quand le futur champion du monde (2002) débarque au PSG en 2001, c’est un énorme coup que vient de réaliser Paris. Il entretiendra des rapports compliqués avec son entraîneur Luis Fernandez mais inscrira plusieurs buts légendaires, contre Auxerre, Guingamp ou Marseille, club à qui il infligera des sévices mémorables. Il rejoint le FC Barcelone en 2003 où il deviendra ballon d’or en 2005 et réussira la carrière que tout le monde attendait de lui. Toujours actif, il réussit encore de belles performances au Brésil pour l’Atletico Mineiro, et a connu à ce jour 101 sélections en Seleção pour 36 buts marqués.

 

 

2003 – 2008 : 211 matchs, 109 buts – 18 passes

Palmarès : 2 Coupes de France (2004, 2006), 1 Coupe de la Ligue (2008)

Le Parc raisonne encore des “Paaauleta, Paaauleta” à sa gloire. Légende vivante pour les supporters, il était un veritable renard des surfaces, et bourreau de l’Olympique de Marseille, en inscrivant plusieurs buts de légende au malheureux Fabien Barthez. Recordman de buts en sélection portugaise (pour le moment, car Ronaldo se rapproche) avec 47 buts et recordman de buts de l’histoire du PSG avec 109 réalisations jusqu’en 2015 et la passage de flambeau avec Zlatan Ibrahimovic, il fit vivre un rêve éveillé au PSG de 2003 à 2008, par son professionnalisme et sa passion pour le club.

Et l’aigle pris son envol sous le ciel de Paris

 

 

Depuis 2013 : 262 matchs – 182 buts, 28 passes

Palmarès : 4 Ligue 1 (2014, 2015, 2016, 2018), 4 Coupes de France (2015, 2016, 2017, 2018), 5 Coupes de la Ligue (2014, 2015, 2016, 2017, 2018), 4 Trophées des Champions (2014, 2015, 2016, 2017)

Le Matador mérite amplement de voir son nom inscrit parmi les 47 mis à l’honneur aujourd’hui. Combatif, buteur instinctif, l’uruguayen s’est battu contre vents et marée, délogé de son poste d’avant-centre pour être placé sur l’aile pendant 3 ans sans se plaindre. Repositionné dans l’axe, Cavani est devenu le meilleur buteur de l’histoire du Paris Saint-Germain, montrant un amour sans faille pour le maillot de la capitale et entrant dans la légende en battant records sur records…désormais dans le panthéon du PSG !

Cavani heureux comme un gamin, nouveau quadruplé ! (iconsport)

 

 

 

1982 – 1991 : 345 matchs, 85 buts – 95 passes

Palmarès : 1 Coupe de France (1983)

Véritable crack au PSG, il fait partie des plus grands de l’histoire du club sans aucune contestation. Numéro 10 hors norme par son talent, et par la fidélité qu’il voua à son club (9 saisons), “Magic Susic” fit des miracles notamment face au FC Nantes ou à la Juventus Turin. “Le papet” devint même capitaine du Paris Saint-Germain en 1990. Il quitta le club en 1991 à l’arrivée de Canal+ et d’Artur Jorge sur le banc. Légendaire, il disputa 343 matchs pour 85 buts sous les couleurs “Hechter”.

Safet Susic, le magicien du ballon rond sur le podium

 

 

1993 – 1998 : 215 match, 72 buts – 30 passes

Palmarès : 1 Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes (1996), 1 Ligue 1 (1994), 2 Coupes de France (1995, 1998), 2 Coupes de la ligue (1995, 1998), 1 Trophée des Champions (1996)

Ce n’est pas un paragraphe mais une série de romans que l’on pourrait écrire sur les aventures de “Capitaine Raï” au PSG. Joueur extraordinaire fraîchement débarqué à Paris en 1993 dans la peau du capitaine de la Seleção, il connut une première année compliquée où l’adaptation à un nouveau football et climat se fait difficile. La suite est totalement surréaliste, par son talent, les titres remportés durant la période 1993-1998, et l’amour qu’il porte au PSG, son tour du stade en guise d’adieu au public du Parc a fait frissonner tout amateur du club, tant ses larmes ne pouvaient se dissimuler. Ami proche de Léonardo, Raï est encore présent pour certaines rencontres du PSG et s’affirme toujours autant accroché au club parisien. 66 sélections pour le Brésil et 30 buts plus tard, Raï termina sa carrière de joueur en 2000 à São Paulo.

Raï ou la définition de l’amour du maillot. L’idole des plus de 20 ans…

 

 

2012 – 2016 : 180 matchs, 156 buts, 53 passes décisives

Palmarès : 4 Ligue 1 (2013, 2014, 2015, 2016), 2 Coupes de France (2015, 2016), 3 Coupes de la Ligue (2014, 2015, 2016), 3 Trophées des Champions (2013, 2014, 2015)

Son arrivée en Juillet 2012 fut un buzz interplanétaire. Superstar assumée, Ibrahimovic a décidé d’atterrir au Bourget pour venir enchanter le public du Parc des Princes de ses prouesses. Joueurs très technique et fin finisseur, il a gagné des trophées partout où il est passé, Pays-Bas, Italie, Espagne…et France ! En devenant champion de France à 4 reprises, battant bon nombre de records et devenant le meilleur buteur de l’histoire du club (156). Le Suédois tient la tête d’affiche dès son arrivée, des livres, marionnette aux guignols lui sont même attribués. Même son départ est hors-norme, « arrivé comme un roi et parti comme une légende » dira t’il lui-même. Il aura fait passer le PSG dans une nouvelle ère.

 

Vous l’avez massivement élu, Zlatan Ibrahimovic est le ballon d’or du Paris Saint-Germain !

 

Remi

Sudiste à l'esprit contradictoire amoureux de Paris et du PSG depuis mon enfance. Nostalgique à mes heures perdues, j'aime me souvenir de nos belles heures et savoure ces grandes années. Avec "Histoire du PSG" je me régale chaque jour autour des rouge et bleu.

Voir la bio de Rémi...
Remi