Les gardiens du PSG – Partie 4/5

Quatrième partie sur les gardiens du PSG. Et dans cette partie, nous rentrons dans les heures sombres du Paris Saint-Germain. Zoom donc sur les 8 prochains gardiens du PSG qui couvrent une période de 17 ans.

Lionel Letizi – 2000/2006  – 196 matchs – Taille : 1m87

Formé à l’OGC Nice, réputé comme une excellente académie de gardien, Letizi commence sa carrière dans son club formateur en 1992. Après 4 saisons dont les trois dernières comme titulaire, il est transféré au FC Metz et découvre donc la Moselle pour la saison 96/97. Là-bas, il découvre l’Europe, avec des parcours en C3, tour préliminaire de C1 et la coupe intertoto. Ses performances lui permettent de découvrir l’équipe de France et il rate de peu la coupe du Monde 1998.

Là encore, après 4 saisons, il quitte les grenats pour tenter l’aventure au PSG, qui cherche un deuxième gardien. En effet, Lama est parti et Casagrande est promis au poste de numéro 1. Mais le montant du transfert, 40MF (soit environ 8M€ de 2019), ce qui était une belle somme pour l’époque, sème le doute. D’autant plus que Letizi bénéficie d’une belle réputation dans le championnat de France. Et il se dit dans la presse qu’il ne faudra qu’un seul faux pas pour que Casagrande saute.

Et ce faux pas, arrivera le 6 septembre 2000 et une cinglante défaite 5-3 à Troyes. L’occasion est trop belle pour Bergeroo qui propulse Letizi titulaire dès le match suivant au Parc contre l’ASSE. Cette place de titulaire, il ne la lâchera pas malgré les résultats décevant du club lors de cette saison. Avec Laurent Robert, il est l’une des seules satisfactions de la saison.

Pour sa deuxième saison, la défense est bien meilleure et les résultats aussi. De plus, il voit débarqué, en tant que doublure, Jérôme Alonzo, son ami depuis le centre de formation. Il sera là aussi titulaire toute la saison, ne laissant que la coupe de France et une série de 5 matchs en championnat à Alonzo. En effet, lors d’une mise au vert, Lionel fait une partie de scrabble avec Alonzo et L.Leroy. Une pièce tombe à terre, Letizi se baisse pour la ramasser, le résultat tombe : lombosciatique.

En 02/03, dès le premier match de la saison au Parc contre Auxerre, il se blesse dans un choc avec Djibril Cissé. Il continuera le match et traînera une douleur à la cheville pendant une grande partie de la saison. Après la défaite 3-2 à Guingamp, le staff et lui décident de mettre un terme à sa saison. Après trois saisons comme titulaire dans le but parisien, le nouvel entraîneur du PSG, Halilhodzic, décide de placer Alonzo dans les cages. Letizi se contentera des quelques apparitions en L1 et de la Coupe de France. Coupe de France qu’il remportera contre Châteauroux.

Alors qu’il entame sa cinquième saison à Paris, le PSG retrouve la Ligue des champions. Remis de sa blessure à la cheville et travailleur, Vahid lui redonne le poste de titulaire. Place qu’il ne le lâchera pas avec 40 matchs sur 50 possibles. Sa dernière saison en 2005/2006 sera marquée par sa prise de position contre le renvoi de Laurent Fournier. Décision bizarre puisque le PSG est 6ème du classement, à seulement 1 point du deuxième.

Le président du club, Pierre Blayau, et le nouvel entraîneur, Guy Lacombe, n’ont sûrement pas aimé cette prise de position. En effet, dès le début février, Letizi retrouve le banc, mais que pour très peu de temps. Alonzo se blessant, il redevient titulaire et joue même la finale de Coupe de France victorieuse contre l’OM. Cette Coupe de France sera son dernier trophée avec le PSG. En effet, à la fin de la saison 05/06, le PSG le libère de son contrat et il signe libre au Glasgow Rangers. Après 6 mois difficile en Écosse, il reviendra à Nice dans un rôle de doublure pour Lloris et Ospina. Il mettra un terme à sa carrière à la fin de l’exercice 2010/2011.
Palmarès : Coupe de France 2004 et 2006 ; Coupe intertoto 2001.

Lionel Letizi attentif

Jérôme Alonzo – 2001/2008 – 101 matchs – Taille : 1m86

Il est le fils de Pierre Alonzo. Personnage connu pour avoir été l’entraîneur de l’équipe réserve, adjoint et responsable du centre de formation du PSG. Il fut l’entraîneur intérimaire de l’équipe première pendant plus d’une quinzaine de matchs lors des dernières saisons des années 70.

Mais revenons-en à Jérôme. Comme Baratelli et Letizi, Alonzo est formé à Nice. Par la suite, il fera deux ans à l’OM puis 4 ans à l’ASSE avant de débarquer au PSG en 2001. Ainsi, le gardien stéphanois fait le chemin inverse de Dominique Casagrande qui était la doublure de Lionnel Letizi. C’est donc en tant que doublure que Jérôme commence son aventure parisienne. Son amitié, depuis le centre de formation niçois, avec Letizi fait que la concurrence entre les deux portiers est saine.

Lors de sa première saison, il ne dispute que 13 matchs, mais se distingue en Coupe de France contre le rival marseillais. Lors de ce match, il arrête, juste avant la mi-temps, un penalty d’Alfonso. Puis lors de la séance de tir au but, il arrête trois des huit tentatives marseillaises. Sur ses huit saisons parisiennes, il ne sera le numéro 1 qu’une saison. C’était lors de la saison 2003-2004, saison durant laquelle il disputera 35 matchs. Lors de ses deux dernières saisons, Alonzo, sera la doublure de Mickael Landreau et jouera que très peu. Seulement 7 matchs en deux ans, dont la finale de Coupe de France 2008, perdu contre L’OL.

En fin de contrat et après 101 matchs dans le but parisien, il rejoint Nantes et y terminera sa carrière à la fin de la saison 2009/2010. Le 14 septembre 2008, il reviendra au Parc des Princes avec le maillot nantais et il sera bien accueilli par le public.

Palmarès : Coupe de France 2004 et 2006 ; Coupe de la Ligue 2008.

Stéphane Gillet – 2001/2003 – 1 match – Taille : 1m90

Le luxembourgeois arrive au PSG lors de l’été 2001. Alors qu’il évolue en D3 allemande avec le SV Elversberg, Luis Fernandez le recrute en tant que troisième gardien. Il devra faire face à la concurrence de Letizi et Alonzo et il ne renversera jamais la hiérarchie. Mais, il jouera quand même un match officiel avec le PSG. Ce match, c’était contre le Rapid de Vienne lors du deuxième tour retour de la coupe de l’UEFA. Lors de ce match, il encaisse deux buts en 16 minutes par René Wagner. Doublé du tchèque qui a pour conséquence de pousser Fernandez à envoyer plusieurs joueurs à l’échauffement dont Lionel Letizi. Mais le PSG se remettant à l’endroit, le changement de gardien n’eut pas lieu et Gillet pu disputer l’intégralité de sa seule rencontre.

Ce match fut dont sa seule et unique apparition avec le maillot rouge et bleu. Lors de la saison 2002/2003, il ne jouera aucun match, mais sera sur le banc lors des huit derniers matchs du PSG. Il partira ensuite en Suisse, plus précisément au FC Will, club de D1.

Mickaël Landreau – 2006 /2009 – 151 matchs – Taille : 1m84

Landreau débute sa carrière à l’âge de 17 ans au FC Nantes reléguant ainsi sur le banc une future connaissance du PSG : Dominique Casagrande. Après 10 ans avec les canaries, entre 96/97 et 05/06, il décide de rejoindre le PSG en remplacement de Letizi. Et sa première saison est plutôt bonne dans un PSG qui n’est pas bon. Le PSG lutte pour le maintien et Landreau effectue des d’arrêts qui maintiennent le club à flot. Malheureusement, sa deuxième saison au PSG sera à l’image du PSG, pas bonne. Moins décisif que sur son premier exercice, il reste quand même l’un des artisans de la victoire en Coupe de la Ligue en 2008. Un penalty arrêté contre Montpellier en huitième de finale, permet au PSG de rester en tête et d’arracher la qualification. Même si sa boulette contre Auxerre en demi aurait pu coûter cher.

En finale, il s’imposera face à Maoulida et aussi deux fois en début de deuxième mi-temps. Sa troisième et dernière saison parisienne sera honnête, ponctué par une sixième place et un quart de finale en Coupe de l’UEFA contre le Dynamo Kiev. Match où il sera l’auteur d’une boulette sur le deuxième but ukrainien. Finalement, à un an de la fin de son contrat, il décide de quitter le PSG pour le LOSC. En trois ans, il jouera tous les matchs de championnat, soit 114 matchs consécutifs en L1 avec le PSG.

Palmarès : Coupe de la Ligue 2008

Le but contre son camp de Mickaël Landreau

Apoula Edel  – 2007/2011 – 71 matchs – Taille : 1m84

Edel est l’un des gardiens les plus connu du PSG, mais malheureusement pas pour de bonnes raisons. Après un essai infructueux en 2005, l’entraîneur des gardiens du PSG, Christian Mas, reprend contact avec lui à l’occasion d’un match qui oppose Paris au club d’Edel. En effet, le 19 octobre 2006, le PSG affronte le Rapid Bucarest et 8 mois plus tard, Apoula refait un essai. Essai qui s’avérera concluant et le gardien est recruté en tant que troisième gardien derrière Landreau et Alonzo. Sa seule apparition lors de sa première saison parisienne, ce sera lors d’un match amical contre la Guinée (1-1), au poste d’avant-centre. Il entre en jeu à 10 minutes de la fin pour pallier la blessure de Loris Arnaud.

Pour sa deuxième saison et à la suite du départ d’Alonzo, il devient la doublure de Landreau et dispute à peine 4 matchs. Lors de la saison 2009/2010, sa troisième au PSG, la terrible blessure de Coupet lui permet de devenir titulaire dans les buts parisiens. Il jouera quasiment tous les matchs jusqu’à la fin de la saison, y compris la finale de coupe de France victorieuse contre l’AS Monaco.

Lors de sa dernière saison au PSG, Coupet reprend la place de titulaire dans les buts parisiens. Mais ce dernier, ne parvenant pas à convaincre, retrouve le banc à la mi-septembre et Kombouaré refait d’Edel le gardien numéro 1. Le gardien Arméniens disputera près d’une quarantaine de matchs mais se voit signifier que son contrat ne sera pas renouvelé. Libre, il quitte ainsi le PSG à la fin de la saison 2010/2011 et rejoint l’Hapoel Tel Aviv.
Palmarès : Coupe de France 2010

Grégory Coupet – 2009/2011- 41 matchs – Taille : 1m81

Formé à l’AS Saint-Etienne, où il commencera sa carrière, il file ensuite chez l’ennemi des verts, l’Olympique Lyonnais. C’est sous la houlette de l’ancien parisien Joël Bats, devenu entraîneur des gardiens à l’OL, qu’il écrira sa légende chez les Gones. Après douze ans dans le Rhône et 7 titres de champion de France, il tente sa première expérience à l’étranger. Il atterrit à l’Atletico de Madrid où il ne restera qu’une saison, pour ensuite signer au PSG 2009.

Le portier qui est âgé de 36 ans, vient remplacer Mickael Landreau parti au LOSC. S’il est titulaire lors des 15 premiers matchs de championnat, il doit laisser sa place à sa doublure, Edel Apoula. La faute à une terrible blessure contractée au Parc, contre Auxerre, en voulant sauver un ballon qui filait en corner. Le portier se fracture la cheville gauche et ne reviendra que pour la 35éme journée de L1.

Ensuite, le 26 juillet 2010, il annonce, dans un entretien pour le seul quotidien sportif français, que l’exercice 2010/2011 sera le dernier de sa carrière. Sa dernière saison, il la commence en tant que titulaire. Mais à la suite d’une défaite 3-1 à Sochaux, il est relégué sur le banc au profit d’Edel Apoula. Cantonné aux coupes nationales, il retrouve le poste de titulaire en L1 pour dix des derniers matchs du PSG en championnat. Comme un symbole, son dernier match de football se passera sur le terrain de l’ASSE, là où tout a commencé pour lui.

 

Nicolas Douchez – 2011/2016 – 43 matchs – Taille : 1m85

Formé au Havre, il se révèle en L1 avec Toulouse, puis confirme lors de ses trois saisons au stade rennais. Le 10 juin 2011, libre de tout contrat, il signe au PSG pour remplacer Coupet à la retraite et Edel parti à l’Hapoël. S’il rejoint le PSG, c’est pour être titulaire dans les cages parisiennes. Malheureusement pour lui, le PSG est racheté par QSI et le nouveau directeur sportif, Leonardo, fait venir un autre gardien, Salvatore Sirigu. S’il pouvait y avoir des doutes sur le poste de numéro un, la blessure de Douchez avant le début de saison propulse Sirigu dans les buts.

Nicolas ne disputera que sept matchs en Europa Ligue et trois matchs lors des coupes nationales. Lors de ses quatre saisons parisiennes qui suivront, il se contentera d’être numéro 2 puis numéro 3 lors de sa dernière année. Il ne jouera que 33 matchs en 4 saisons, dont les finales de Coupe de la ligue 2014 et 2015 et celle de le Coupe de France 2015.
Palmarès : Champion de France 2013 ; 2014 ; 2015 ; 2016 – Coupe de la ligue 2014 et 2015 et Coupe de France 2015 et 2016.

Salvatore Sirigu – 2011/2017 – 190 matchs – Taille : 1m92

Formé à Palerme, Sirigu arrive au PSG au tout début du projet du nouveau propriétaire, QSI. Recruté pour environ 4M€ par Leonardo, il n’était pas destiné à être titulaire dans le but parisien. En effet, Douchez, qui avait été recruté quelques semaines auparavant, devait être le titulaire. Mais une blessure de ce dernier avant le début de championnat rebat les cartes et balance Sirigu titulaire. Et ce poste, il ne le lâchera pas disputant tous les matchs de championnat.

Lors de sa deuxième saison, il repousse le record de la plus longue série sans encaisser de but. Passant ce record de 697 à 949 minutes. À partir de sa troisième saison, son niveau baissera et il sera moins impérial. De ce fait, le PSG recrute Trapp et Blanc fait de ce dernier le titulaire, reléguant ainsi Sirigu sur le banc. Dans ce qui sera sa dernière saison au PSG, il jouera 12 matchs, dont 3 en Ligue 1. Pour la saison 16/17, il sera prêté au FC Séville puis à Osasuna. Le portier italien quittera définitivement le PSG, en 2017, en signant librement au Torino.
Palmarès : Champion de France : 2013 ; 2014 ; 2015 et 2016 – Coupe de la ligue 2014 ; 2015 et 2016 – Coupe de France 2015 et 2016 – TdC 2013 ; 2014 et 2015

 Galerie d’image et fond d’écran de téléphone

Prince Owski

Heureux propriétaire du suffixe -Owski.
"Qu’importe : on pourra même me traiter de fou, il n’y a que ces couleurs Parisiennes qui illuminent mon cœur. Et à chaque blessure, il saigne ce cœur-là. Mais il s’enflamme encore." Francis Borelli
Prince Owski

Les derniers articles par Prince Owski (tout voir)